Candidature à la présidentielle : Khalifa Sall sous la pression de ses amis


Candidature à la présidentielle : Khalifa Sall sous la pression de ses amis
 Samedi dernier, le Conseil national du mouvement «And Doollel Khalifa Sall (Adk)» a porté à l’unanimité son choix  sur le maire de Dakar pour être son candidat à la prochaine présidentielle. Par ailleurs, les responsables de Adk ont abordé plusieurs sujets relatifs à l’affaire Petro Tim, à la refonte du fichier électoral. Ils ont exigé du Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne qu’il retire ses menaces à l’endroit des citoyens sénégalais qui s’interrogent sur le devenir du pays. Porter Khalifa Sall à la magistrature suprême, c’est la mission que s’est assignée le mouvement« And Doolel Khalifa Sall (Adk) qui organisait samedi dernier une réunion d’évaluation. La rencontre qui a enregistré la participation des 45 départements du Sénégal a été une tribune pour les amis de Khalifa Sall de décliner leurs ambitions, parmi lesquelles le choix de leur candidat à la prochaine présidentielle. Venu représenter le maire de Dakar (absent du pays), Bamba Fall a annoncé la décision du mouvement Adk d’investir Khalifa Sall comme candidat à la présidentielle de 2019. «Nous, Adk, avons des perspectives très claires qui visent la magistrature suprême avec Khalifa Sall.  Il n’a pas le choix sur cette décision, car il n’est pas demandeur. Ce sont des Sénégalais, conscients que sa candidature est plus qu’une nécessité, qui se sont engagés pour l’investir», dit le maire de la Médina.
L'as
Lundi 26 Septembre 2016
Dakar actu




1.Posté par Camus le 26/09/2016 15:21
Si vous le poussez à se présenter,vous l'amener à sa perte. Il sera laminé. Il aura du mal à s'en relever.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :