Can 2015 : Pourquoi Feghouli a choisi l'Algérie plutôt que les Bleus : « en France, je ne ressens aucune reconnaissance »

Sur les 23 joueurs algériens appelés à disputer la CAN, 18 ont grandi en France. Parmi eux, Sofiane Feghouli, la tête de gondole de la sélection de Christian Gourcuff. "Le choix que j’ai fait, c’est le choix du cœur", explique le milieu offensif ce lundi dans L’Equipe.


Can 2015 : Pourquoi Feghouli a choisi l'Algérie plutôt que les Bleus : « en France, je ne ressens aucune reconnaissance »
C’est un débat qui embarrasse souvent les joueurs. Pas Sofiane Feghouli qui explique sans détour, ce matin dans L’Equipe, pourquoi il a fait le choix de la sélection algérienne plutôt que de l’équipe de France, lui qui a grandi en région parisienne. "Mes grands-parents ont combattu pour le pays. Mais en France, je ne ressens aucune reconnaissance", regrette l’international algérien dans L’Equipe. "Je ne me sens pas pleinement intégré au sein de la société française."
Formé au Red Star, au Paris FC puis à Grenoble, le milieu offensif aurait pu prétendre à une place en équipe de France. "Mais il y a plein de problématiques qui m’empêchent de me sentir intégré et heureux dans la société française, explique Feghouli. On constate les problèmes qu’il y a vis-à-vis des Maghrébins, des Africains. Il faut toujours faire le double ou le triple pour espérer acquérir un quelconque mérite."
Et le Valencian de se remémorer l’épisode des quotas (en 2011, lorsque la DTN émettait l’idée de limiter les binationaux dans les centre de formation). "C’est décevant et n’aide pas à renforcer les liens, tranche Feghouli. Aujourd’hui, il y a un mélange de différentes choses qui me fait penser que la France a un gros problème avec ses binationaux."
Lundi 19 Janvier 2015




Dans la même rubrique :