Campagne législative à Dagana : La tête de liste départementale de la coalition Bby, le Dr Mame Diop, veut rayer Oumar Sarr de la carte politique du département de Dagana.


La mobilisation a été exceptionnelle à Richard-Toll, à l’occasion du méga meeting départemental présidé par la tête de liste nationale de Bby, Mahammed Boun Abdallah Dionne.
Les militants sont venus des quatre coins du Walo pour acclamer et ovationner fortement le Premier Ministre. Ce qui a réconforté la tête de liste départementale de cette coalition, notamment le maire de la ville sucrière, le Dr Amadou Mame Diop.
 « La victoire est assurée, cette mobilisation démontre que Benno est la coalition la plus forte dans le Walo, nous allons battre à plate couture nos adversaires » a-t-il soutenu.
Avant de lancer un appel à la consolidation de l’unité scellée entre les responsables de Benno.
Selon le Secrétaire général départemental de l’Apr de Dagana, il est  facile pour la coalition de convaincre les populations de Dagana car les réalisations de Macky Sall sont incontestables dans tous les domaines de la vie économique et sociale de la nation.
Plus explicite, le Dr Amadou Mame Diop,  a cité les réalisations du président de la République dans le département de Dagana, considéré comme le grenier agricole de notre pays.
Prenant la parole, Mr Dionne a laissé entendre qu’un investissement de près de 78 milliards Cfa pour l’aménagement de près de 30 000 hectares de terres cultivables, a été réalisé dans le delta et la vallée du fleuve Sénégal.
A cela, s’ajoutent la subvention du matériel agricole, bien ressentie par les producteurs, les conditions assouplies de l’acquisition des semences certifiées, entre autres.
La tête de liste nationale de Benno Bokk Yakaar a terminé son discours en annonçant que le chef de l’Etat Macky Sall sera incessamment à Rosso-Sénégal pour y présider la cérémonie officielle de pose de la première pierre des travaux de construction du pont qui permettra de rallier Rosso-Mauritanie à partir de Rosso la sénégalaise, cette localité frontalière à la République Islamique de Mauritanie. Une infrastructure qui va permettre de renforcer l’intégration économique, sociale et culturelle entre le Sénégal et certains pays de la sous-région.
 
Mercredi 12 Juillet 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :