Cameroun - Silencieux depuis le mondial 2014 : Alex Song (enfin) vide son sac

Muré dans le silence depuis le Mondial 2014, Alex Song vient d’exprimer ce qu’il gardait sur le cœur depuis la compétition. Le Camerounais s’est notamment senti lâché après son coup de coude sur Mario Mandzukic. Un sentiment d’abandon qui contribuerait à retarder son retour en sélection…


Cameroun - Silencieux depuis le mondial 2014 : Alex Song (enfin) vide son sac
Un (mauvais) geste passé à la postérité. En assénant un coup de coude dans le dos de Mario Mandzukic lors du match face à la Croatie au Mondial 2014, Alex Song avait symbolisé l’humiliation infligée par les Lions Indomp­tables à tout le peuple camerounais au terme d’une compétition terminée tête basse sur fond de résultats très décevants, querelles internes et affaires de primes. Mis à l’écart dans la foulée, Song avait annoncé sa retraite internationale quelques mois plus tard.
Alors qu’il semblait prêt à effectuer son grand retour dans la Tanière en mars dernier, le milieu de terrain de West Ham (28 ans) a préféré reporter les retrouvailles. Un choix qu’il met sur le compte de la difficulté à tourner la page brésilienne, comme il l’a expliqué sur le plateau de beIN Sports. «Avec ce qu’il s’est passé à la Coupe du monde 2014, ce n’était pas évident pour moi. Je sais que j’ai fait du mal aux gens, que je n’ai pas été un exemple pour la jeunesse. Le contexte chez nous était compliqué, je suis devenu l’ennemi à abattre et cela a été difficile pour ma famille. Mon fils m’a demandé : «Pourquoi tu as fait ça ?» Déjà répondre à mon fils c’était difficile, alors imaginez maintenant pour répondre à ceux qui sont derrière», a indiqué le joueur prêté par le Fc Barcelone, qui ne s’est pas senti très soutenu dans ces moments difficiles.

«On nous a lâchés»

«A l’époque, un président de Fédération (Joseph Owona, président du comité de normalisation, Ndlr) était là, il aurait pu nous protéger, nous les joueurs, mais il ne l’a pas fait, il nous a lâchés. Ça me fait de la peine. Je sais ce que je peux apporter à mon pays, je me suis mis en retrait mais ce n’était pas mon envie. J’ai envie de me racheter, de montrer que j’ai commis une erreur certes, mais que je veux aller vers l’avant. C’est pour cela que c’était difficile de revenir», a ajouté l’ancien Bastiais.
Alors que Owona, longtemps opposé à son retour, n’est plus en poste depuis septembre 2015, reste à savoir si les conditions du retour du neveu de Rigobert Song seront réunies en juin. Le nouveau sélectionneur du Cameroun, Hugo Broos, y croit en tout cas. «J’ai parlé avec Alex. C’était un peu trop tôt pour lui de revenir contre l’Afrique du Sud. Mais il m’a promis qu’il serait disponible pour le prochain match donc j’espère qu’il tiendra parole et qu’on le verra dans deux mois contre la Mauritanie parce que tout coach veut avoir de bons joueurs.» Maintenant qu’il a exprimé ce qu’il avait sur le cœur, Song se montrera sans doute davantage réceptif à l’appel de la Patrie…

Afrik-foot
Jeudi 7 Avril 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :