Ça chauffe entre Neymar Jr. et le FC Barcelona !

Alors que l’attaquant et capitaine de la Seleçao a bien dans l’intention d’honorer les deux rendez-vous estivaux de la Copa America (3-26 juin) et des JO de Rio (5-21 août), son club risque de renâcler à libérer Neymar durant toute l’intersaison.


"Pour moi, jouer les Jeux Olympiques serait un rêve." Neymar n’en fait pas un secret. La star brésilienne du Barça vibre toujours autant pour le maillot de la Seleçao, dont il a su devenir le patron à l’issue du fiasco que l’on sait lors du Mondial 2014 au Brésil. Une expérience qui, loin de l’avoir refroidi, a décuplé l’amour de l’ancien joueur de Santos pour le maillot auriverde. Et quand se profilent à l’horizon deux opportunités de redorer cette tunique, telles que la Copa America, organisée pour la première fois aux Etats-Unis, du 3 au 26 juin prochain, et deux mois plus tard les Jeux Olympiques de Rio (5-21 août), Neymar rêve forcément d’un été riche en succès.

"C’est un grand honneur de représenter le Brésil encore une fois durant les Jeux, spécialement quand ils ont lieu à la maison, explique-t-il, dans un entretien accordé à goal.com, visiblement encore marqué par sa participation aux JO de Londres en 2012. Neymar n’était alors âgé que de 21 ans et il avait conduit l’équipe nationale jusqu’en finale, où le Mexique avait créé la surprise et contribué à ce rêve olympique inachevé. Pas de doute, le troisième joyau de la MSN sera du rendez-vous carioca: "Je suis très content d’y aller. Et pas seulement pour la médaille d’or, qu’a perdue le Brésil, mais parce qu’ils sont organisés dans mon pays."
Absent pour la reprise de la Liga ?
Une certitude affichée alors que la Fédération brésilienne (CBU) et le Barça négocient pourtant sa participation à ce tournoi, qui privera le club catalan de son joueur lors de la pré-saison, ainsi que lors des Supercoupes, auxquelles les Blaugrana sont en général abonnés, ainsi que probablement le coup d’envoi de la Liga. Et pourtant, Neymar, s’il ne promet rien, est catégorique lorsqu’il s’adresse aux supporteurs brésiliens: "Ce dont je peux les assurer, c’est que je donnerai le meilleur de moi-même pour faire honneur à ce maillot avec toutes mes forces et mon football pour aller le plus loin possible." Le désir de revanche devant son public est visiblement le plus fort.
Il y a quatre jours, c’est Dunga, le sélectionneur, qui était en visite à Barcelone pour évoquer le cas de Neymar, mais aussi de Rafinha et Dani Alves. Pour y rencontrer Luis Enrique. Une entrevue à l’issue de laquelle l’entraîneur catalan a tenu un discours consensuel: "Ce que nous voulons, c’est le meilleur à la fois pour le joueur, pour Barcelone et la Seleçao", a souligné Enrique, convaincu que "se comprendre devrait être facile." Ça reste encore à démontrer...
Mercredi 16 Mars 2016
Dakaractu




1.Posté par Gaye le 16/03/2016 16:36
franchement entre le titre et le texte il n'ya rien à voir. Pauvres journalistes

2.Posté par moussa le 17/03/2016 16:37
ces gens là ne sont pas des journalistes mais des diffuseurs de nouvelles et encore....



Dans la même rubrique :