CRISE DANS LES NAVÉTANES - Diourbel accuse Amadou Kâne de boulimie


Sous la houlette des plus grands acteurs du football navétane dans la région de Diourbel, particulièrement de Alioune Diouf ''Press'' , un conclave a eu lieu ce week-end avec une participation de leaders venus de Dakar.

 Ordre du jour : étudier le cas Amadou Kâne, mutualiser les forces en présence et mettre en place un mouvement plus démocratique, plus humanisé et plus formateur. Moussa Diaw Dieng se voudra sans ambages dans son approche. '' C'est le Président Amadou Kâne qui est à l'origine de la crise. C'est par son fait que la démocratie a arrêté de guider les actions, que les équipes ont arrêté de s'affilier à des structures et de le faire à des personnes ''. L'ancien membre de la fédération Sénégalaise de football de poursuivre. '' Le Mouvement n'est plus formateur. Il était dirigé par un homme qui a cherché à avoir droit de vie et de mort sur les autres, se bornant à nommer qui il veut, à dégommer qui il veut ''. Il l'accusera d'avoir tripatouillé les textes. De quatre, le mandat des structures de l'Oncav est passé à cinq en plus du fait qu'il s'obstine à ne pas convoquer d'Assemblée générale. Il précisera que dans la région de Diourbel, une quinzaine d'équipes n'a pas encore renouvelé ses instances. Ce qui atteste , selon Moussa Diaw Dieng, à la suite d'Alioune Diouf '' Press'', du malaise terrible qui secoue le mouvement navétane.

Récemment défenestré de la tête de l'Odcav de Dakar par Amadou Kâne, Babacar Ly a préféré parler de '' scandale de gestion '', avant d'inviter les amoureux de navétanes de prendre toutes leurs responsabilités...
Dimanche 11 Juin 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :