CRAINTE D'OPÉRATION MILITAIRE DE LA CEDEAO : Médina Sabakh, lieu de refuge des sénégalo-gambiens


Quelque 70% des familles de Médina Sabakh ont accueilli, ces derniers jours, des parents ou des proches qui vivaient en Gambie, a révélé mardi le maire de cette localité frontalière avec ce pays, Ousmane Guèye.
"Les Sénégalais originaires de Médina Sabakh vivant en Gambie sont en train de regagner progressivement leurs familles respectives. Ce qui fait qu’on ne peut pas parler de réfugiés", a confié M. Guèye à l’APS.
La crainte d’une opération militaire de la CEDEAO pour pousser Yaya Jammeh à céder le pouvoir à Adama Barrow, est de plus en plus forte chez les populations sénégalaise et gambienne, après l’échec de la médiation initiée par les chefs d’Etat de la sous-région. Cette situation est à l’origine d’un afflux de ressortissants sénégalais vivant en Gambie vers leurs localités d’origine, dont la commune de Médina Sabakh.
Mercredi 18 Janvier 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :