CPI : le retrait de la Gambie est "un coup porté à d’innombrables victimes" (Amnesty)


CPI : le retrait de la Gambie est "un coup porté à d’innombrables victimes" (Amnesty)
Le retrait de la Gambie de la Cour pénale internationale (CPI) est ’’un coup porté à d’innombrables victimes’’ à travers le monde, a soutenu le directeur de la recherche et du plaidoyer pour l’Afrique à Amnesty international, Netsanet Belay.
 
‘’Cette annonce est un coup porté à des millions de victimes à travers le monde, en particulier car elle intervient peu après la décision prise récemment par l’Afrique du Sud et le Burundi de se retirer eux aussi de la CPI’’, a déclaré M. Belay dans un communiqué transmis à l’APS.
 
‘’Au lieu de rejoindre le cortège de ceux qui tournent le dos à la justice, les autres Etats africains doivent suivre l’exemple du Botswana et de nombreux autres Etats membres du continent africain qui encouragent les pays à collaborer de façon constructive avec la CPI, en vue de résoudre tout problème dont elle peut légitimement se saisir’’, affirme t-il.
 
L’annonce retrait de la Gambie ‘’est tout particulièrement affligeante, car la procureure de la CPI, Fatou Bensouda, est elle-même gambienne et elle soutient fermement la justice internationale et le combat contre l’impunité au niveau mondial’’, mentionne encore le communiqué.

La Gambie est le 3e pays africain après le Burundi et l’Afrique du Sud à annoncer son retrait du statut de Rome créant la CPI.
Mercredi 26 Octobre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :