CPI : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI


CPI : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI
LA HAYE, Pays-Bas, 17 février 2017/ -- Le Président de l’Assemblée des Etats Parties au Statut de Rome de la Cour pénale internationale (CPI) (www.ICC-CPI.int) S.E. Sidiki Kaba salue la décision prise par le Gouvernement récemment élu de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome, le traité fondateur de la CPI.
 
« Cette importante décision marque l'engagement renouvelé des nouvelles autorités de la Gambie envers la CPI et des valeurs communes à tous les États parties de poursuivre les crimes les plus graves qui choquent la conscience de l’humanité », a déclaré le Président Kaba.
 
Le Président Kaba a invité tous les États Parties à continuer d'appuyer le système du Statut de Rome et à encourager d'autres États à ratifier le traité pour atteindre au plus vite l’universalité.
 
« Je suis convaincu que le soutien continu de la communauté internationale et la coopération des États restent nécessaires pour assurer l'efficacité de la CPI », a ajouté le Président.
 
Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de se retirer du Statut de Rome de la Cour pénale internationale au Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies, en tant que dépositaire du Traité. Suite à l'élection d'un nouveau Président, le 10 février 2017, la Mission permanente de la République islamique de Gambie auprès de l’Organisation des Nations Unies a notifié l’annulation de sa décision précédente, avec effet immédiat.
 
Samedi 18 Février 2017
Dakar actu




Dans la même rubrique :