CPI - Afrique : Le verdict de Mahammed Dionne

L'Afrique doit présenter ses doléances et la CPI doit les entendre! C'est par ces mots que le premier ministre a dessiné les rapports qui doivent exister entre les africains et la Cour pénale internationale. Mahammed Boun Abdallah Dionne pense que c'est un bon départ pour harmoniser les relations entre les Etats Africains et la CPI, une complémentarité pour lutter contre l’impunité.


Mardi 23 Mai 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :