CÔTE D'IVOIRE : l’accès à Bouaké de nouveau bloqué par des soldats mutins


En Côte d’Ivoire, la tension n'est pas retombée du côté de Bouaké, ces dernières heures. Des soldats mutins bloquent les accès de cette deuxième ville du pays, au nord d'Abidjan. Des tirs ont également été entendus, dans la nuit de vendredi à ce samedi 13 mai, à Daloa, dans le centre du pays, alors que ce matin, la situation est calme à Abidjan, après les tensions autour de l'état-major.

C’est un mouvement de colère qui est né de l'accord pour renoncer aux primes réclamées, au gouvernement, par les soldats qui s'étaient mutinés, au mois de janvier dernier, après une première mutinerie.

« Nous voulons notre argent », a lancé l'un des mutins de Bouaké, une cagoule sur la tête.

Face à ce nouveau mouvement de fronde, le chef d’état-major des armées, le général Sékou Touré, a lancé un appel au calme et menacé les mutins, vendredi soir, à la télévision, de sanctions disciplinaires s’ils ne mettaient pas fin à leurs actions.
 
Samedi 13 Mai 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :