CONVOCATION DE KHALIFA SALL À LA DIC : Pour la Jeunesse pour la Démocratie et le Socialisme «seule la rue arrêtera les dérives suicidaires de Macky Sall »

Bamba Fall, Barthélémy Dias puis Khalifa Sall. Selon la Jeunesse pour la Démocratie et le Socialisme (JDS), la succession de procès ou convocations de ces responsables socialistes ne peut être le fruit du hasard.


Les camarades de Babacar Diop voient dans la convocation, ce matin, du maire de Dakar Khalifa Sall, une énième preuve de l’instrumentalisation de la justice de notre pays.
La Jeunesse pour la Démocratie et le Socialisme (JDS) appelle ainsi le Président de la République à y mettre fin. « La justice n’est plus dite au nom du peuple, elle est, désormais, dite au nom de Macky Sall, sa famille et son parti. La JDS appelle, ce mardi, le peuple à descendre dans la rue pour défendre les libertés menacées. Macky Sall veut nous imposer une démocratie sans opposition. L’instrumentalisation de la justice annonce la fin de la démocratie. »
« Macky Sall nous installe dans le fascisme. Les magistrats ont perdu leur indépendance. Nous sommes devant une juridiction politique spéciale permanente sans frontières dont Macky Sall en constitue le procureur, le juge d’instruction, la première instance, l’appel, la grâce et l’amnistie. L’arrestation arbitraire de Bamba Fall, le verdict politique dont est victime Barthélémy Dias et l’acharnement politique que subit Khalifa Ababacar Sall constituent les preuves éloquentes d’une justice politique aux ordres de Macky Sall », affirment Babacar Diop et Cie.
Une situation qui, selon eux, dénote d’une « volonté de liquider un adversaire politique qui ambitionne de se dresser en face du régime en place lors de la prochaine présidentielle ».
Ils s’indignent du coup des « manœuvres indélicates » qu’orchestrent les gouvernants pour « liquider des adversaires qui n’ont commis qu’un seul crime : porter l’ambition de se présenter à la présidentielle ».
« La convocation de Khalifa Ababacar Sall, maire de Dakar, à la Division des investigations criminelles (DIC) n’est aucunement motivée par un souci de reddition des comptes. Elle est une tentative ignominieuse de liquidation politique d’un adversaire politique en instrumentalisant la justice », clament haut et fort les compagnons de l’édile de la capitale qui exigent que ce musellement de l’opposition s’arrête.

«Seule la rue arrêtera les dérives suicidaires de Macky Sall »

A leurs yeux, tous les Sénégalais ne peuvent être à la solde de Macky Sall et de son système.
« Personne n’a plus le droit d’avoir des ambitions politiques. Tous doivent être à la solde de Macky Sall et de son parti. C’est la volonté de Macky Sall. Cette situation est inacceptable. »
Ils invitent ainsi la population à se lever comme un seul homme pour « stopper ces dérives ».
« Seule la rue arrêtera les dérives suicidaires Macky Sall. Le régime de Macky Sall a perdu la raison. Ce pouvoir fou qui ne recule devant aucune honte est devenu dangereux, parce qu’il menace la paix sociale. L’injustice est une bombe qui désagrège une société. L’obsession d’un second mandat ne mérite pas de brûler le pays », fulmine-t-on dans le communiqué de la JDS.
Mardi 21 Février 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :