CONTRÔLE FISCAL : Les impôts ferrent Sococim et traquent Cairn Energy

Libération révèle qu’un contrôle des Impôts a formellement mis en cause Sococim pour des montants dépassant le milliard. Le groupe conteste mais les Impôts qui « fouillent » aussi Cairn Energy refusent de lâcher du lest malgré les pressions tous azimuts.


Sale temps fiscal pour la filiale sénégalaise du groupe Vicat. Selon les informations de Libération, un contrôle des services fiscaux a formellement mis en cause Sococim sur des montants dépassant au moins le milliard. Ce, pour des faits réprimés par le Code des Impôts et que Sococim tente de contester malgré les preuves accablantes.
Le groupe français pris par le collet tente par tous les moyens de ne pas passer à la caisse. Des sources renseignent que d’intenses pressions, mêmes diplomatiques, sont exercées sur les services fiscaux qui refusent de lâcher le morceau. Une affaire sur laquelle nous reviendrons en détails. Il faut dire que Sococim n’est que l’arbre qui cache la forêt.
Plusieurs missions du Fisc sont en cours dans plusieurs multinationales établies au Sénégal. À preuve, presque toutes les sociétés pétrolières établies au Sénégal font actuellement l’objet de vérification. C’est le cas de Cairn Energy qui multiplie les découvertes de gisements.
Selon nos informations, la mission envoyée à Cairn est en passe de boucler ses investigations. Une affaire à suivre.
Pour rappel, Cairn détient 40% des participations totales du champ SNE (champ hôte des gisements). L’Américain ConocoPhillips détient 35% des participations, et la compagnie d’Etat Petrosen est titulaire des 10% restants.
Samedi 12 Août 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :