CONTRIBUTION : Y a-t-il combien de « Fillon » au Sénégal ?


(Rires) ! Combien et qui peut …pour la bonne réponse ? Autant et tant  il y a de « Fillon » et qui passent comme lettre à la poste car cela ne gêne personne et sont des pratiques considérées comme naturelles dans le jeu politique et surtout pour les politiciens-gouvernants. Oui ! Qui cela gêne-t-il au pays de la téranga !? Car, l’emploi  octroyé avec émargement sur la fiche de paie alors que l’individu est incognito au lieu de travail fait florès au pays de Léo. Peut-être l’expression, l’autre… de la téranga  et qui nous a privé la CAN (pour les indomptables : Hum ! parenthèse vite refermée), l’expression donc d’un retour de l’ascenseur  pour des politiques au pouvoir et très prompts à distribuer du fromage pour services à la campagne. Car les emplois fictifs qui ont plombé la carrière de l’autre François (Fillon) , candidat des républicains ,déjà vainqueur ,largement… avant le déchaînement du canard  font rire plus d’un ici au pays et démontrent à souhait les gouffres dans la détermination des canaux de référence, de nos barèmes de valeur. L’éternelle question revient et certains dans leur intimité se doivent de la poser, vivant et symbolisant eux-mêmes l’emploi fictif : Ils émargent mais ne se présentant jamais et les feuilles de paie pour services effectués sont logées dans toutes les institutions de notre cher pays de la téranga. Depuis père Léo …à Ndiol et plus récemment …Maître et ces employés sont encore là avec ce slogan (parti  en réalité avant la patrie),traversant donc tous les régimes et bouffant à tous les râteliers sans sueur ni cervelle, se contentant et se nourrissant du labeur des autres (le badolo). Ce qui fait chuter Fillon au pays de Marianne est monnaie de singe au pays de la téranga ! Ce qui fait de Fillon un m…(devinez)…est respectable ici et est qualifié de bonnes mœurs. Fillon presque avant les révélations président est rétrogradé comme un vulgaire… et livré aux orties avec des positions de défense reléguant aux arrières postes le discours programmatique et les visions éclairées au grand dam de la politique au sens noble.(véritable descente aux enfers). Si nous devrions partager ces « valeurs », combien sont-ils à ne jamais se présenter ici et de façon générale sous les tropiques. Aujourd’hui,ils sont des centaines voire des milliers avec ces sinécures sous l’ombre de politiciens à émarger en emplois fictifs, vraiment fictifs car les préposés sont aux antipodes des postes pour lesquels ils sont soi-disant recrutés, étant très, très loin des profils si le poste devait être ouvert à compétition. Que de carrières seraient brisées et des sommes remboursées si la rétroaction devait s’appliquer : Aucun dirigeant (peu) serait à l’abri des rigueurs populaires et de celles de la loi car ayant enfreint sciemment pour assouvir des appétits politiciens voraces et jamais assouvis. Et malheureusement, les emplois fictifs continuent de plus belle à l’approche des échéances pour calmer toujours ces appétits gargantuesques et personne ne dit rien au moment où le chômage (chômeur ou inactif) quel que soit le concept, atteint des sommets et que ces postes budgétaires tortueux auraient pu servir à alimenter d’autres lignes plus justes et  moralement soutenables même si la politique n’est pas l’église. C’est un lourd legs et un fardeau pesant qui a trop traversé et qui mérite un « Taxaw setlu ». La France des travers et des tares avec des contre-nature de toutes sortes et en tous genres donne là une belle  leçon au pays de la téranga , berceau de « valeurs » et de  « vertus » avec sa « sobriété ».Cette jurisprudence « Fillon » appliquée au pays aurait dû être  une occasion inespérée d’une refonte totale ou partielle du fichier du personnel politique et politicien au carrefour de cette transition générationnelle pour qu’au moins en politique, l’héritage soit autre et plus sain : Nous le devons aux autres ! Vous le devez aux autres (ces acteurs éternels de la scène : A quand le clap de la fin ?) Le legs ne saurait être seulement du pétrole et du gaz, il nous faut également un COS…de valeurs ( comprenez comité d’orientation stratégique du … !). La France  a donné l’exemple avec la sanction de Fillon en ce soir du 23 avril 2017 , lui Fillon donné avant le PenelopeGate comme largement vainqueur  et qui continue sa dégringolade dans les abysses  d’une retraite immorale : Pour emplois fictifs, sa page est définitivement tournée et enterrée : Que d’enseignements à… tirer mais la sénégalaise de l’émotion avec son amnésie légendaire… !
                                                 

 IBOU SENE
                                             
Jeudi 27 Juillet 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :