CONTRIBUTION : Y'EN A MARRE NOUS POMPE LA CITOYENNETÉ


CONTRIBUTION : Y'EN A MARRE NOUS POMPE LA CITOYENNETÉ
Plus que tout autre, le Sénégal et les sénégalais ont bien de raisons d’être satisfaits de l’avènement de Son Excellence MackySall. Mieux qu'un ras-le-bol proclamé urbi et orbi par quelques mécontents désemparés, ce régime au pouvoir aura donné suffisamment de gages de succès dans la politique d’émergence résolue inspirée et conduite par le président Sall.
Ça suffit ?
Oui ça suffit !
Que ceux qui se vautrent dans des combines indécentes se décident d’eux-mêmes à mettre fin à leurs élucubrations ténébreuses et optent pour la règle universelle du respect du droit et de la justice. Le projet du mouvement « Y’en a marre » en total incivisme met à nu sa volonté de tordre le cou à la quiétude publique, mieux, la résolution tardive qui est la sienne, de sortir d'une léthargie méritéedûe à son manque de vision prospective et d’adhésion populaire à sa ligne anarchiste en deçà de toutes normes républicaines.
Mouvement citoyen ?
Qu’ont-ils fait en direction des inscriptions sur les listes électorales ?
Que prévoient ces agitateurs impénitents pour sensibiliser sur des sujets stratégiques ?
La prolifération des accidents tragiques qui ont endeuillé des dizaines de familles. La lutte contre le cancer, contre l’analphabétisme, contre le travail des enfants, la prostitution des mineures. Toutes luttes qui exigent une attention particulière.
N’eut été la promptitude de nos autorités face à ces fléaux sociaux, rien n’aurait été accompli dans ce domaine.
L’implication des jeunesses républicaines dans la sensibilisation, l’éducation et la formation, apporte un cinglant démenti aux allégations fallacieuses de ce mouvement en mal de légitimité populaire.
Assez ?
Oui assez.
Des intoxications distillées à la jeunesse, des incitations à la violence, des encouragements à la révolte et au libertinage.
Ce régime qui est le nôtre, mis en place par la volonté populaire, a déjà conquis les cœurs et les esprits de la majorité des sénégalais.
Quid de la vocation citoyenne de « Y'en a marre » ?
Une clarification s'impose. Et c’est le peuple sénégalais qui l’exige.
Qu'il bascule dans l’opposition apparaît de plus en plus plausible, eu égard à son appel aux relents politiciens, lancé à ce même peuple aguerri et averti.
Face à la confusion, la jeunesse apportera la réplique, cinglante, en s’abstenant des vols, viols, et pillages auxquels l'appellent ces politiciens encagoulés.
Leur échec programmé confirmera le doute dont ils font l'objet aux yeux de l'opinion nationale.
L’histoire jugera de la pertinence des réalisations fort nombreuses du Président MackySall, visibles, palpables et bénéfiques pour le pays et pour les sénégalais.
Lou euppturu
Tel cet état d’esprit rétrograde qui ne saurait nous détourner de l'essentiel : le plan Sénégal émergent .
 
Mame Marième Babou
Responsable politique Apr
Membre de la Cojer nationale
Jeudi 30 Mars 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :