CONTRIBUTION MOUVEMENT RENAISSANCE DE OUAKAM (APR)Samba Bathily ou l’incarnation physique de la tortuosité politiqu


CONTRIBUTION  MOUVEMENT RENAISSANCE DE OUAKAM (APR)Samba Bathily ou l’incarnation physique de la tortuosité politiqu
Le mouvement Renaissance de Ouakam a été porté sur les fonts baptismaux pour servir de réceptacle aux membres de l’Alliance pour la République (APR) qui avait connu une léthargie dans la commune de Ouakam. Suite à un manque criard de leadership déclaré pour porter le combat du Président de la République Macky Sall, des responsables authentiques de l’Apr ont mis en place le mouvement Renaissance de Ouakam et invitent tous les dignes fils de la localité à les rejoindre afin d’œuvrer ensemble pour l’émergence de notre Commune Ouakam. Mais, contrairement à ceux qui favorisent la transhumance, parce qu’incapables de défendre les politiques du Président Macky Sall et sa vision, le Mouvement Renaissance de Ouakam ne s’associe pas aux énergumènes politiques sans aucune morale. Nous compterons sur nos propres forces pour relever le challenge visant à rendre Ouakam aux Ouakamois et de réussir le pari de son émergence à travers les politiques et visions proposées par notre leader Macky Sall. Pour cela, nous exigeons de certains responsables politiques qui n’ont pas foi en leur popularité et leur militantisme, de cesser de se mêler de la gestion du parti à Ouakam en voulant nous imposer un transhumant.
En acceptant de siéger dans le haut conseil des collectivités territoriales (Hcct), le maire de Ouakam Samba Bathily symbolise le bégaiement de l’histoire politique sénégalaise par le comportement d’hommes appartenant à la race des citoyens sans morale et sans éthique.
C’est vrai que l’historique de la trajectoire politique de Samba Bathily démontre toute sa tortuosité à travers ses valses d’un parti à un autre. Samba Bathily est de la race des hommes politiques qui, pour des intérêts crypto personnels, peuvent retourner leurs vestes à mille reprises selon les prébendes et les strapontins, tels un os à ronger pour un chien galeux. Chez cette race de politiciens tout se fait sur la base de calculs. Après le Pds avec lequel il a obtenu son premier mandat à la tête de la municipalité de Ouakam, Samba Bathily avait engagé une trahison du Pape du Sopi,Fidèle à sa tortuosité, Samba Bathily s’est rapproché de Pape Diop alors tout puissant président du Sénat avec qui il mettra en place le parti Bokk Gis Gis. Trompé par les fausses et hypothétiques illusions des prédicateurs, Samba Bathily négociait en sourdine avec Karim Wade qui a finalement choisi de se terrer hors du Sénégal pour expérimenter laborieusement la politique des sms et des appels téléphoniques qui ont vite lassé le peuple. Ne sachant plus à quel saint se vouer avec cette opposition qui se cherche, Samba Bathily saute sur la première occasion que lui offre le Président Macky Sall en le nommant au Hcct, et renie encore Pape Diop tel Juda.
En acceptant ce poste, Samba Bathily qui semble porter la poisse en faisant reculer tout ce qu’il touche, a montré aux populations de Ouakam son vrai visage ; celui consistant à ne se soucier que de sa petite et insignifiante personne et de ses intérêts.
Mais ces agissements malsains et indignes d’un patriote, de surcroit fils de Ouakam, ne surprennent pas venant de Samba Bathily qui est incapable de réaliser la moindre promesse faite aux populations qui lui ont accordé leur confiance. La seule réussite de Samba Bathily a
été de transformer la mairie en une société anonyme Bathily SA dont la principale source de revenus n’est autre que l’application de «sabots» aux véhicules des usagers même devant leur domicile. En lieu et place de l’école et du centre de santé qu’il avait promis aux populations de Ouakam, Samba Bathily excelle dans la création de nouvelles taxes telles que l’octroi de permis d’occuper des espaces publics et dont l’application viole la loi.
Devant le constat des actes anti patriotiques et individualistes de Samba Bathily, le mouvement Renaissance de Ouakam, invite les populations à ouvrir les yeux pour ne plus jamais se laisser berner par les politiciens de la trempe de Bathily qui ne réfléchissent pas en collectif. Le mouvement Renaissance de Ouakam demande à tous les dignes fils de la localité de se tenir prêt à barrer la route à toute personne de la race de Samba Bathily afin que la gestion de Ouakam revienne aux fils légitimes et amoureux du développement de Ouakam. Le mouvement Renaissance de Ouakam félicite le Président Macky Sall de la réussite de la première étape de ses tournées économiques et invite l’opposition à s’inspirer de lui afin de concocter un programme alternatif crédible à proposer au peuple au lieu du débat stérile et vide avec lequel elle fait du tapage
Fait à Dakar le 26 octobre 2016 Samba Sow, Coordonnateur du mouvement Renaissance de Ouakam 
Jeudi 27 Octobre 2016
Dakaractu




1.Posté par ndiaye le 03/11/2016 14:00
thieuy sama waadji!!!allez yaw!!!bien dit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :