CONTRIBUTION / Cheikh Anta Diop, Cheikh Tidiane Sy : 2 Cheikh, un 29 décembre ! (par El Hadji Gorgui Wade NDOYE, directeur du magazine panafricain en ligne CONTINENTPREMIER.COM.)


CONTRIBUTION / Cheikh Anta Diop, Cheikh Tidiane Sy : 2 Cheikh, un 29 décembre ! (par El Hadji Gorgui Wade NDOYE, directeur du magazine panafricain en ligne CONTINENTPREMIER.COM.)
(GENÈVE- SUISSE)- Le Sénégal et l'Afrique se souviennent de leur savant, le grand antiquisant, le Pr Cheikh Anta Diop ( il aurait eu 92 ans), celui qui osa dans sa soutenance de thèse à La Sorbonne marquée par de brillants esprits de la Pensée unique, démolir Lévy Bruhl, dégager des narines les idées nauséeuses de Hume, fait voler les thèses racistes de Voltaire et mis en vol le terrible Hegel. Cependant, et je ne cesse de le répéter, et c'est ce que Cheikh Diop aurait aimé, aujourd'hui plus que jamais, le combat n'est pas un recroquevillement sur nous-mêmes! 

Il s'agira par l'acquisition des savoirs, et avec humilité, de donner aux Africains les moyens multiformes et notamment scientifiques pour traiter à égal avec le reste du monde. Et l'on ne peut être les héritiers de ceux qui ont donné naissance à la Civilisation humaine et être des cancres en sciences ! Et c'est là, entre autres, où la « Conscience historique » pour une culture du Développement prend tout son sens. Je voudrais alors, pour ma part, retenir de la pensée de Cheikh Anta Diop la promotion de paradigmes favorisants, présents dans la culture ou à inculquer. 

Le tout est, nous disait mon ami le Pr Mamoussé Diagne, que j'avais invité à l'Université Gaston Berger de Saint Louis, affaire de choix stratégique, de vision prospective et, disons-le, de volonté politique, solidaire de ce que justement le savant sénégalais mettait dans la notion de « Conscience historique ». Celle-ci, poursuit Moussé Diagne « ne consiste pas dans une fascination narcissique par le passé, si glorieux soit-il, mais dans l’effort endogène d’y puiser matière à affronter les défis du monde moderne. Il y a dans le bon « usage du passé» (Moses Finley), toute une vision culturelle du développement.

- Le Sénégal prie pour la longévité de Seydi Cheikh Ahmad Tidiane Sy Al Maktoum, l'actuel Khalife de Seydi Hadji Malick Sy, grand érudit de la confrérie Tidjane. Cheikh Tidiane, comme Cheikh Anta furent aussi engagés en politique et ont eu à souffrir de la politique du Poète -Président Léopold Sédar Senghor. 

Le marabout qui fut aussi homme d'affaires et ambassadeur a fait l'expérience de la prison pour son engagement contre Senghor. Homme d'Affaires, Cheikh Tidiane fut l'actionnaire majoritaire de la société de cimenterie du Sénégal (SOCOCIM), il aura aussi à faire face au Président Abdou Diouf. Mais les Sénégalais connaissent mieux le mystique Cheikh, l'érudit, l'homme d'expériences et le soufi. 

De l'actuel Khalife des Tidianes, retenons, entre autres enseignements, ses propos: « Dieu, c’est l’ensemble de tout ce qui existe ; ce qui veut dire que la religion peut être considérée comme une perpétuelle tension tendant à maintenir un parfait équilibre pour la bonne grâce de tout ce qui existe ». Je salue humblement ces deux grands hommes qui marqueront à l'infini notre Sénégal éternel ! 
Mardi 29 Décembre 2015
Dakaractu




1.Posté par SAM le 30/12/2015 08:59
Très belle contribution.
C'est dommage que la jeunesse d' aujourd’hui ne prenne pas exemple d'eux mais plutôt des lutteurs, chanteurs, comédiens, danseurs, nos politiciens actuels et intellectuels corrompus.
Où va notre cher pays à ce rythme.

2.Posté par Ousmane le 30/12/2015 10:28
Quel est le but de votre contribution Mr Ndoye?

3.Posté par Pape Dieng le 30/12/2015 13:43
Cette Race d hommes est en voie de disparution Ils sont differents des hommes alignés qui pour plaire aux toubabs construisent des batisses de 60 milliards alors que le peuple souffre atrocement



Dans la même rubrique :