CONSTRUCTION DE STADES RÉGIONAUX : L’Armp annule un marché de 3,5 milliards attribué à Mbaye Faye de Cstp Sa

Selon les informations de Libération, l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) a annulé l’attribution du lot 2 du marché relatif aux travaux de construction des stades régionaux de Kaffrine, Kédougou et Sédhiou attribué pour 3,5 milliards de FCfa à la Compagnie sénégalaise des travaux publics (CSTP SA) de Mbaye Faye que ses détracteurs surnomment le «dieu des stades».


Libération est en mesure de révéler que le ministère des Sports a été freiné par l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) sur un marché portant sur 3,5 milliards de FCfa. En témoigne la décision rendue à cet effet par cette instance et dont Libération a obtenu copie.
L’affaire tourne autour du lot 2 du marché relatif aux travaux des stades régionaux de Kaffrine, Kédougou et Sédhiou lancé par le département des Sports par appel d’offres paru à deux reprises dans les éditions du journal ‘’Le Soleil’’ en date des samedi 18 et dimanche 19 juin 2016. Par la suite, sa commission des marchés a proposé d’attribuer provisoirement le marché à la Compagnie sénégalaise des travaux publics (CSTP SA) pour la rondelette somme de 3,5 milliards de FCfa. Mais l’un des soumissionnaires, en l’occurrence le groupement C_Gim/ Composan Industrial y Technologica, a introduit un recours gracieux auprès du ministère des Sports pour contester ce choix.
Ledit département ayant persisté dans sa position, le requérant a saisi l’ARMP qui lui a donné, en partie, gain de cause en décrétant l’annulation de l’attribution provisoire.
Car, si certains griefs brandis par le ministère des Sports étaient fondés, d’autres ne l’étaient pas et c’est pourquoi l’instance de régulation a ordonné une réévaluation des offres.
A noter que le propriétaire de CSTP SA, le socialiste Mbaye Faye, a raflé plusieurs marchés de gré à gré dans le cadre de la construction ou réhabilitation de stades.
Mardi 9 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :