CONDAMNÉ A 3 MOIS DE PRISON FERME POUR ATTOUCHEMENT SEXUEL : Le footballeur nigérian offrait du sandwich à la gamine avant de lui faire des attouchements


CONDAMNÉ A 3 MOIS DE PRISON FERME POUR ATTOUCHEMENT SEXUEL : Le footballeur nigérian offrait du sandwich à la gamine avant de lui faire des attouchements
3 mois de prison, c’est la peine que le tribunal de Grande instance de Dakar a infligée, hier, au nigérian John Ogino. Ce, après qu’il a été déclaré coupable des chefs de détournement de mineure et attouchement sexuel. Footballeur de profession, il est venu monnayer ses talents au Sénégal. Cependant, au lieu de chercher un club où jouer, il a porté son dévolu sur les jeunes filles sénégalaises. C’est ainsi qu’il a fait la connaissance de Ng. Sène, une petite fille de 14 ans qui habite aux Parcelles Assainies. Cette dernière était sa copine. Il l’invitait très souvent chez lui pour lui offrir un sandwich et 1000 francs CFA avant de lui faire des attouchements. Mais, le pot-aux-roses a été découvert par ses voisins qui ont alerté les parents de la victime. Sans perdre de temps, ils ont pressé de questions la fille qui a fini par avouer les faits.
Conduite dans un district sanitaire, le médecin a, après consultation, constaté que l’hymen de la fille était intact. Malgré cela, les parents de la victime ont porté plainte. Mais, ils n’ont pas assisté à l’audience, hier. Seul devant le prétoire, le prévenu a battu en brèche les accusations qu’il avait reconnues à l’enquête préliminaire.
«Je n’ai jamais vu cette fille. Je ne la connais pas et elle n’est jamais venue chez moi. Toutes les déclarations qu’elle a tenues dans le procès-verbal sont fausses. Je suis venu au Sénégal pour jouer au football mais pas pour autre chose», a-t-il déclaré pour se tirer d’affaires.
Le représentant du parquet n’a pas fait de réquisition. Il s’est rapporté à la décision que prendra le tribunal. Pour sa part, le conseil de la défense a plaidé la relaxe pure et simple de son client. «Cette affaire est montée de toutes pièces par la gamine qui a voulu jeter cet homme en pâture. Il n’y a rien dans le dossier qui prouve que mon client est l’auteur des faits qui lui sont imputés», a soutenu la robe noire. 
Rendant sa sentence, le tribunal a relaxé le prévenu du délit de pédophilie avant de le condamner à 3 mois de prison ferme.

Jeudi 15 Septembre 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :