COMITÉ DIRECTEUR DU PDS : Déclaration liminaire de leur point de presse


Une association politique de malfaisants, sous la direction de Macky SALL et Moustapha NIASSE, a tenté nuitamment de faire main basse sur le groupe parlementaire des libéraux et sur le PDS avec la complicité d’une cinquième colonne grassement payée. Cette tentative, comme toutes celles qui l’ont précédée, connaîtra un cinglant échec.
 
Tard dans la nuit du 14 au 15 octobre 2015 Moustapha NIASSE, président pleurnichard de l’assemblée nationale, a publié un communiqué dans lequel il prétend décider du sort du groupe parlementaire des libéraux et démocrates qui était devenu le groupe unique de l’opposition réunifiée décidée de renvoyer un régime incapable, corrompu et revanchard.
 
Moustapha NIASSE, sur les directives de Macky SALL, n’a pas hésité à violer la constitution, le règlement intérieur de l’assemblée nationale ainsi que ce qui lui restait de son honneur pour user de faux et fabriquer une réunion qui ne s’est tenue nulle part. Le bureau de l’assemblée nationale n’a jamais tenu une réunion au cours de laquelle le dépôt d’une quelconque liste aurait été déclarée irrecevable et rien ne permet, ni ne justifie la consultation à domicile et au téléphone des membres de ce bureau.
 
Cette tentative de s’emparer du groupe parlementaire de l’opposition est vaine et le Parti Démocratique Sénégalais (PDS), ainsi que les députés issus de ses rangs rejettent fermement cette décision du duo malfaisant et la considèrent comme nulle et non avenue.
 
Ils demandent à tous les députés soucieux du strict respect des règles d’un jeu démocratique transparent, fondé sur des valeurs républicaines, de s’opposer à cette forfaiture de politiciens corrompus, prêts à tuer notre système démocratique au profit de leurs propres intérêts.
 
Ils demandent à tous les démocrates sénégalais de manifester leur désapprobation en se mobilisant contre des pratiques d’un autre âge qui mettent en cause les libertés que la Constitution garantie aux citoyens.
 
La félonie et la trahison ne dépasseront ni les portes de l’assemblée nationale, ni les grilles du palais présidentiel.
 
Le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) demande aux députés issus de ses rangs et à tout député épris de justice et de démocratie de quitter tout groupe dont la direction est usurpée.
 
Le duo violeur de la Constitution et voleur de la nuit aura la responsabilité, devant l’histoire, d’avoir fait de l’assemblée nationale une assemblée croupion sans groupe parlementaire d’opposition.
 
Fait à Dakar, le 15/10/2015
Oumar SARR, SGA pour le
Comité Directeur
Jeudi 15 Octobre 2015
Dakar actu




Dans la même rubrique :