CNTS : Mody Guiro rempile pour un 3ème mandat, sous le signe de l'unité


CNTS : Mody Guiro rempile pour un 3ème mandat, sous le signe de l'unité
Mody Guiro, secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal (CNTS), s'est fait réélire par acclamation à la tête de cette centrale syndicale, à l'occasion d'un congrès sous le signe de l'unité, samedi à Dakar.

Une présence remarquable à la cérémonie d'ouverture du 10ème congrès confédéral de la CNTS : celle de Cheikh Diop qui, en 2001, crée la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal/Force du changement (CNTS/FC), à l'issue d'un congrès émaillé de violences dans lesquelles un militant, Moussa Aw, perd la vie.

Parmi les invités de marque de la centrale syndicale, on aperçoit de grosses pointures du mouvement syndical sénégalais : Mademba Sock, secrétaire général de l'Union nationale des syndicats autonomes du Sénégal (UNSAS), Mamadou Diouf, celui de la Confédération des syndicats autonomes (CSA), Malamine Ndiaye de l'Union démocratique des travailleurs du Sénégal (UDTS), pour ne citer que ceux-là.

Au nom de la Coalition des centrales syndicales du Sénégal (CCSS), portée sur les fonts baptismaux en septembre dernier par la CSA, la CNTS/FC, la CNTS, l’UNSAS et l’UDTS, Mademba Sock décrète la fin de la "division syndicale".

D'un mouvement de bras, la voix élevée autant qu'il en peut, le syndicaliste harangue les nombreux congressistes. Il dénonce "les crises d'identité et de légitimité" et "les déserts syndicaux" qui ont déchiré le mouvement syndical sénégalais, ces dernières années.

Mademba Sock prêche, dans un discours salué par un tonnerre d'applaudissements, "les solidarités renforcées et renouvelées" et "un mouvement syndical fort pour faire face aux agressions qui ne manqueront pas".

M. Sock a lancé l'idée d'une "organisation de toutes les centrales syndicales", "un mouvement syndical réunifié" porté surtout par les jeunes et les femmes.

A la tribune, l'ancien syndicaliste et ex-ministre Assane Diop se rappelle d'abord de cette CNTS qui l'a "forgé" en plus de lui avoir "tout donné". M. Diop, ancien Directeur exécutif du Bureau international du travail (BIT), abonde ensuite dans le même sens que Mademba Sock, en disant son "espoir de voir le mouvement syndical sénégalais se réunifier, dans l'intérêt des travailleurs".

M. Diop, présenté au public comme "l'invité spécial" du congrès de la CNTS, en vrai congressiste, délaisse le français et s'adresse aux délégués venus des 14 régions en ces termes, en wolof : "Je vous exhorte à réélire Mody Guiro pour l'intérêt du Sénégal. Un appel entendu du public, des jeunes surtout, qui s'écrient: "Guiro ! Guiro ! Guiro !"

A la tribune, la présidente du Comité national des femmes de la CNTS, Fatou Bintou Yaffa, donne lecture d'une d'"une motion" proposant "la réélection du camarade Mody Guiro". En poste depuis 2001, M. Guiro a déjà épuisé deux mandats consécutifs et s'attend un nouveau bail avec la première centrale syndicale sénégalaise.

Après lecture du texte, Mansour Sy, ministre de la Fonction publique, du Travail et des Relations avec les institutions, venu présider le congrès, lance le vote, en demandant aux congressistes s'il y a parmi eux un ou des candidats au poste mis en jeu.

Sitôt la question posée, dans la salle du Grand Théâtre de Dakar bondée de monde, des congressistes tournent le regard les uns vers les autres. Une partie du public se déchaîne, chantant en wolof : ''Amoul !''. Traduction : "Il n'y en a pas !". Par acclamation, Mody Guiro est réélu, aucun délégué n'ayant levé la main pour s'abstenir ou voter contre l'unique candidat.

APS




Samedi 17 Novembre 2012
Notez


1.Posté par gran de rio le 17/11/2012 20:23
Un troisième mandat par acclamation ! cé pas sérieux ,il fallait dégager! Mais ché nous on ne lache pas le gateau ,mais on le lègue à kelk'un kon choisi comme cela il n'y a pas de compte à rendre! guiro corrdmpu jusk'au os ne repprésente ke lui même.

2.Posté par TECHNICIEN le 17/11/2012 23:08
Technicien en réseau informatique vous installe un réseau Wi-Fi,etendre la portée
de la couverture de votre wifi, dans votre maison ou même dans votre bureau.Vends des modems routeur Wi-Fi.
Vous propose également le referencement de votre site web pour plus de visibilité.
contact:
tel: 70 771 68 95
Email: refdakar@gmail.com

3.Posté par Ngagne le 18/11/2012 12:12
Trop de zones d'ombreS ont émaillées le précédent mandat de Guiro,lles militants de la CNTS comme des moutons de panurge se sont de nouveau lissés embrigader et ferrer pour accorder un troisiéme mandat à ce monsieur à l'instar du sieur Mademba Sock qui se sont appuyés sur les travailleurs pour faire leur beurre.Guiro doit éclairer la lanterne des travailleurs sur les modalités de cession du terrain de la CNTS au président Wade qui l'a rétrocédé à la communauté Mouride.Il doit aussi éclairer la lanterne des travailleurs sur le silence complice qui a prévalu lorsque Racine Sy utilisait l'argent de l'IPRES pour acquérir les terrains de Makiou Faye dans le cadre du montage financier mis en place pour sortir de terre le fameux monument de la renaissance.Dans le projet de Wade sur les appels entrants ,il y a eu de sa part un silence assourdissant ,et avec tout çà ,Monsieur est réélu par acclamation,quelle bande de farceurs farcis ,ces travailleurs militants de la CNTS et de l'UNSAS



Dans la même rubrique :