CHOIX DES MEMBRES DU HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES LOCALES : Le maire de Kanel recadre Daouda Dia et exprime son soutien à Farba Ngom


CHOIX DES MEMBRES DU HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES LOCALES : Le maire de Kanel recadre Daouda Dia et exprime son soutien à Farba Ngom

Conformément a l’assemblée générale tenue a Dakar au domicile du ministre Mamadou Talla, mandat avait été donné aux maires des douze (12) collectivités locales du département et au président du conseil départemental de Kanel de proposer des candidats devant siéger, pour le compte du département de Kanel au Haut Conseil des collectivités locales. Cette liste qui devait être soumise à l’appréciation du président Macky Sall a tenu compte de nombre de critères objectifs dont la parité, la représentativité et l’équilibre sur le plan politique, Haymouth Daff maires de Kanel, un des initiateurs de cette réunion.

C’est ainsi qu’au niveau des communes de Waounde, Dembangkane et Wouro Sidi, Bouna Camara avait été choisi pour le compte des Soninkés. Les onze (11) maires sur les douze (12), au terme de la résolution finale, ont jeté leur dévolu sur les personnes ci-après : Abdoulaye ANNE (Président du Conseil départemental), Kadiel Dia, conseillère départementale et Bouna Camara. Ces choix ont fait l’objet d’un très  large consensus et devaient être portés à la connaissance du président de la République pour validation.

Selon le maire de Kanel, quelle ne fut la surprise des signataires du document matérialisant  la résolution finale d’entendre le maire de la commune de Orkadiéré, en l’occurrence Daouda Dia, contester les décisions prises de manière consensuelle par la quasi-totalité des maires. Ces derniers fustigent l’attitude du premier Questeur de l’Assemblée nationale dont le comportement relève, à leurs yeux, de l’irresponsabilité caractérisée. « Ce qui est cocasse, dans l’attitude de Daouda Dia, c’est que lui-même est signataire de la résolution finale. Il renie, du coup, sa propre décision », lit-on. D’après les maires, cette démarche du maire de Orkadiéré en dit long sur les intentions inavouées de ce dernier, mû par ses propres intérêts au détriment de ceux des populations matamoises. « Mais, mal lui en a pris, puisqu’il n’a pas été capable de convaincre même ceux qu’il croyait être acquis à sa cause. Les conseillers du département lui ont tourné le dos et son leadership en a reçu un sacré coup. Comment, quelqu’un qui prétend être au service de ses mandants peut faire preuve d’un tel reniement en ramant à contre courant des intérêts des populations qui, malgré certaines divergences de vue ont fait preuve de consensus en s’accordant sur l’essentiel », se désolent les maires. Ces derniers soutiennent que, face aux multiples réalisations du président Macky Sall en faveur des populations du Fouta en général et celles de Matam, en particulier, les responsables politiques de cette région se doivent d’être solidaires et œuvrer de toutes leurs forces pour le triomphe des idéaux de leur mentor et sa prochaine brillante élection. Pour ce faire, Haymouth Daff, maire de Kanel et ses collègues, sont d’avis qu’il leur faut acter le leadership sans conteste de celui qui a toujours été aux côtés de Macky Sall et qui lui a toujours témoigné de son soutien sans faille, en l’occurrence le député Farba Ngom. « Farba Ngom est un homme qui incarne la loyauté, la fidélité, l’engagement. « Nous ne cesseront de le remercier pour les multiples actes qu’il a posés pour aider les populations du Fouta à se développer. Quiconque le combat, nous le combattrons ! », menacent-ils.

Mardi 9 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :