CHINE : Partage d’expérience entre une délégation de l’APR et le parti communiste chinois


Entre le parti communiste chinois et l’Alliance pour la République du Sénégal, c’est le parfait amour. Par moments, les chinois invitent leurs amis sénégalais à y séjourner pour un partage d’expérience, comme au Sénégal les « apéristes » ont fait sien le concept de l’émergence chantée sous tous les toits. A leurs yeux, l’Empire du Milieu est à bien des égards un modèle de développement économique. En effet, Le  Parti Communiste Chinois et L' APR, deux formations politiques au pouvoir dans leurs pays respectifs ont noué un partenariat qui fait que, selon une périodicité bien déterminée, des délégations se rencontrent pour échanger sur leurs expériences respectives. Pour l'année  2016, la délégation sénégalaise était dirigée par le Professeur Luc Sarr.
Selon  Le directeur général de l’Agence pour la promotion et le Développement de l’Artisanat (APDA), Mr. Ibra N'diaye, membre de la délégation,  joint par nos services, le séjour s'est passé dans d’excellentes conditions et les « apéristes » ont pris part à une série de rencontres et plusieurs conférences publiques.
Ibra Ndiaye et ses camarades sénégalais ont visité des provinces, de grandes villes comme Beijing, Shanghai et des sites historiques comme la très grande muraille et la cité interdite et ont été reçus  par de grands responsables du PCC parmi eux Mr. Wang, directeur général adjoint au bureau des affaires africaines du département international du comité central du Parti Communiste Chinois, le vice-président de l'école du parti dans la province de Nanjing...
La délégation sénégalaise a assisté à plusieurs conférences avec des  thèmes variés  portant par exemple sur le renforcement de la capacité de l’exercice du pouvoir du grand Parti Communiste Chinois qui, depuis la  révolution de 1949, est aux affaires.
« Je suis fortement impressionné par les belles performances économiques de la Chine et la discipline des Chinois. »
 « En effet, de 1953 à 2013, ce géant mondial a multiplié son PIB par 122 fois, soit 8,2 % par an. En 2010 exceptionnellement, le PIB de la Chine a dépassé celui du Japon et elle est le premier producteur mondial de céréale, d’énergie, d’import-export... Son espérance de vie est passée de 35 ans en 1949 à 75 ans en 2016. Tout compte fait, la Chine prévoit de réduire complètement  la pauvreté des masses en 2020 », a expliqué M. Ndiaye.
La délégation de L' APR, composée par de hauts cadres comme la ministre Marième Badiane, responsable des femmes,  le Professeur Luc Larr Conseiller du PR, le CT du PR Diamé Diouf, des Directeurs généraux et Directeurs, des chargés de mission,  des membres de la Cojer, a été reçue par le maire de la province du Guizhou, cette province, relèvera Ibra Ndiaye, « a le taux de croissance le plus élevé en Chine, soit 14% par an, presque le double de la moyenne nationale ».
La  délégation a aussi visité le district de Tucheng, ville balnéaire et touristique ; des opportunités de partenariat sont émises  par les deux délégations.
La mission en Chine a été bouclée par un détour à l'école du parti communiste et à l'institut d'administration où un cours magistral a été dispensé par le vice président de l'école du parti
Dimanche 11 Septembre 2016
Dakaractu




1.Posté par Moussa le 11/09/2016 18:35
Une visite symbolique et porteur d espoir.vous avez relève le défis chers camarades.la Chine est un exemple de réussite dans le monde.il faut vraiment s inspirer de de ce modèle surtout en matière de discipline.

2.Posté par benawaay le 11/09/2016 20:53
du tourisme oui!,pire,c'est l'argent des contribuables.
quel pays avec ces arrivistes!

3.Posté par m/.mbaye le 11/09/2016 21:34
La chine est devenue une reference et un géant mondial.partie de rien du tout,au bout d’un demi siècle la chine est devenue la 2eme puissance mondiale,alors mettez en oeuvre ce que vous avez appris.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :