CHEIKH NDIAYE (Directeur du secteur public local) : " Depuis un certain temps, il n'y a plus de grèves au niveau des collectivités locales pour cause de salaires '


Au Sénégal, les collectivités locales évoluent positivement et deviennent progressivement autonomes financièrement grâce aux efforts soutenus de l'État. C'est du moins ce que fait comprendre Cheikh Ndiaye. Le directeur du secteur public local était ce weekend à Sikatroun, une localité géographiquement située dans le Saloum pour avoir été choisi parrain d'une cérémonie scolaire dans son fief. 

Interpellé sur la santé financière des collectivités locales depuis l'acte 3 de la décentralisation, le directeur soutient mordicus que l'évolution est non négligeable. '' C'est un secteur qui a connu une réforme fondamentale avec l'avènement du Président Macky Sall qui a voulu faire des collectivités des territoires viables, compétitifs, attirants.
Il travaille dans le sens de doter les collectivités locales des moyens financiers assez suffisants et pérennes.
On a mis en place des dispositifs qui nous permettent de régler les difficultés dans des délais brefs, de corriger les inégalités. '' Cheikh Ndiaye de se féliciter que depuis un certain temps, il n'est plus noté des mouvements de grève pour retard ou absence de salaires.

Cheikh Ndiaye s'exprimait à l'occasion d'une cérémonie scolaire à Sikatroun dont il était le parrain. Le coordonnateur du '' mouvement And Suxali Lagane '' a promis aux élèves un soutien indéfectible. ''  Il nous appartient de rendre à l'école la monnaie de sa pièce, aider les élèves à être des valeurs sûres de notre localité.  Dans le cadre de parainnage, nous avons décidé de primer les miss-mathématiques et les play-boys-mathématiques. Nous avons décidé de mettre en place une bibliothèque et une salle multimédia. Déjà une centaine d'ouvrages est disponible. ''
Lundi 8 Mai 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :