CHEIKH BASS ET ANTA SARR DIACKO ACCORDENT LEURS VIOLONS : "Pour le riz de ce magal, les déshérités seront privilégiés"


En compagnie d'une forte délégation, Madame Anta Sarr Diacko a effectué ce lundi, sa visite traditionnelle d'avant magal depuis qu'elle est à la tête de la délégation générale de la Protection Sociale et la Solidarité Nationale. Elle a été reçue par le porte-parole du Khalife Général des Mourides." Nous sommes venus sur ndiguël du Président de la République. Comme d'habitude, il a réitéré les mêmes consignes que celles de l"année dernière. Ces consignes sont de nous évertuer à trouver solutions à toutes les demandes exprimées et qui intéressent le secteur dans lequel nous évoluons. Le magal est un événement international qui fait venir beaucoup de monde à Touba. Nous sommes venus apporter le riz et avons décidé d'apporter ce riz jusque dans les grandes concessions religieuses de la cité...Les nécessiteux ne seront pas, cette fois-ci encore, laissés en rade. Un quota a été alloué au département de Mbacké et le préfet et ses adjoints se chargeront, avec les commissions installées, de distribuer le riz, dira substantiellement Anta Sarr Diacko. La déléguée générale de solliciter des prières au bénéfice du Président de la République,  mais aussi des prières pour que la paix continue de régner au Sénégal.
Dans sa réponse, Serigne Bass Abdou Khadre Mbacké se réjouira de la décision du gouvernement de dégager ce riz pour les besoins du magal, mais précisera que la volonté du Khalife est de privilégier dans la distribution les nécessiteux. " Dans cette localité, il existe des familles qui sont hantées par la pauvreté et qui ont, aussi, le droit de manger à leur faim et de vivre pleinement le  magal. Serigne Sidi Mokhtar voudrait que ce riz aille vers eux". Un message saisi par la délégation qui compte renforcer ses dispositions dans ce sens.
Lundi 14 Novembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :