CHEIKH ABDOU LAHAD GAÏNDÉ FATMA : « Les détracteurs de la confrérie mouride sont en mission commandée »


Dans le cadre des activités préparatoires au Grand Magal de Touba, la commission Culture et Communication déroule, au King Fahd Palace, un panel autour du thème : « Notre identité Islamique et les défis de la mondialisation ». Une occasion saisie par Serigne Abdou Lahad Mbacké Gaïndé Fatma pour rappeler l’universalité des enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba.
Dans l’entretien qu’il accorde à Dakaractu, le chef religieux a rappelé le devoir qui incombe aux mourides de ne jamais verser dans les répliques violentes aux piques lancées de part et d’autre par des mercenaires investis de mission commandée. A ces individus, le président de la commission Communication du Magal réserve mépris tout en refusant un règlement de comptes teinté de violence. « Il n’est pas question de donner  une mauvaise image du mouridisme à travers le monde. Le travail abattu par le Cheikh ne peut, en aucune manière, être saboté par des réactions sporadiques de gens incultes qui n’ont aucune influence négative sur la réputation du mouridisme et de son fondateur ».
A ce panel ont pris part plusieurs personnalités religieuses et professeurs d’université connus à travers le monde. C’est le cas de l’Irakien Cheikh Mahmood Khalaf Jarad Al Isawi, du Mauritanien Mouhamed Salem Wuld Mouhamed Al Yakubi, du Marocain le docteur Mouhammed Hafid Al Roussi, du Libanais Assad Al Sahmarany , de l’imam anglais Fald Mouhamed Sahid, des Sénégalais Abdou Aziz Kébé , Fatou Sarr, Ramatoulaye  Diagne, Cheikh Guèye de Enda etc…
Samedi 29 Octobre 2016
Dakaractu




1.Posté par Salut le 30/10/2016 20:57
Quels détracteurs de la confrérie mouride ? Pourquoi le mouridisme serait plus attaqué que les autres confréries ? Peut-être qu'il est d'obédience negro africaine et donc peu ou pas reconnu par le monde arabe. Le vrai ennemi du mouridisme est l'islam radical qui a détruit des mausolées à Tombouctou. C'est un ennemi puissant que l'on ne combat pas avec des incantations.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :