CHEIKH ABDOU BALI PARLE POUR LA PREMIÈRE FOIS : ' Pourquoi j'étais resté aphone... L'opposition devrait avoir peur... Vous aurez droit à une remontada '


Beaucoup de personnes et surtout d'analystes politiques se sont inquiétés de ne l'avoir pas encore vu investir le terrain politique, mais peu d'entre eux peuvent prétendre ignorer les raisons qui l'avaient poussé à être aphone. Cheikh Abdou Lahad Mbacké Gaïndé Fatma a parlé pour la première fois à Darou Marnane, chez son oncle, rappelant les moments pénibles qu'il a vécus suite au rappel à Dieu de deux de ses frères, coup sur coup. La tête de liste départementale de la coalition Benno Bokk Yakaar dit avoir vécu des jours et des nuits terribles.

''J'ai vécu des moments durs. Je n'étais pas en mesure de bouger le plus petit doigt à cause d'un chagrin intense. Mon frère a été rappelé à Dieu. Une semaine après le jour de ses prières, on m'annonce que mon frère Issakha est plongé dans le coma. Je ne pouvais mêler cette tristesse à aucune autre activité. La politique est une activité mondaine alors que la mort est autre chose. ''

Cheikh Abdou Lahad Mbacké Gaïndé Fatma de se résoudre, malgré ce qui précède, à faire des efforts​ pour gagner au soir du 30 juillet. Il dira en passant, se réjouir du travail abattu par ses collaborateurs durant son absence. 

'' Je suis confiant. Seul Dieu sait ce que demain sera fait. Mais convenez avec moi que seule la coalition Benno Bokk Yakaar dispose d'un appareil politique. Nous sommes les seuls à disposer d'un appareil électoral. Déjà 7 comités électoraux ont été installés. . Vous pouvez même considérer mon siège avec l'affluence qu'il suscite au quotidien comme le huitième comité électoral. Nous avons réussi à créer l'unité. La remobilisation a été sonnée et les troupes ont été revigorés par l'ensemble des militants. À Mbacké, les forces en présence ont été conjuguées et aucune disparité ne subsiste au moment où je vous parle, dès lors que les deux têtes de file ont été nommés Présidents d'honneur du comité électoral mis en place. ''

Cheikh Abdou Lahad Mbacké Gaïndé Fatma d'estimer que l'opposition devrait avoir peur car il y aura '' une remontada''. Une expression qu'il a emprunté aux férus de la Liga Espagnole.

Le Mbacké-Mbacké tenait une réunion à Darou Marnane lors de laquelle plusieurs déclarations d'intention ont été faites. C'est à l'issue de cette rencontre que Serigne Mame Thierno Mbacké Ibn Serigne Awa Balla a donné un consigne de vote en faveur de son neveu.
Mardi 18 Juillet 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :