CHEIKH ABDOU BALI : " Le développement de Touba passe aussi par la restructuration des Santhianns '


'' Un projet de restructuration des quartiers périphériques appelés Santhianns qui devra coûter environ 20 milliards sera l'une des clefs du développement de la cité religieuse de Touba''. Tel est l'avis de Cheikh Abdou Lahad Mbacké Gaïndé Fatma. Invité de la presse régionale dans le cadre d'un débat ouvert et médiatisé, la tête de liste départementale de la coalition Benno Bokk Yakaar a déclaré avoir la forte ambition d'entretenir le Président Macky Sall de l'utilité de dérouler un tel projet pour juguler les énormes difficultés auxquelles les populations de ces quartiers sont en permanence confrontées.

 '' Nous avons l'obligation de rayer de la carte géographique de Touba ces Santhianns en les restructurant de sorte à permettre aux populations d'avoir de meilleures conditions de vie. Je suis allé les voir et je crois savoir ce dont elles ont besoin. Pour ce qui est des urgences à savoir les adductions d'eau, la nécessité de se doter d'ambulance, le défaut d'éclairage public, j'ai commencé par trouver des solutions ponctuelles. J'ai déployé des efforts financiers pour acheter notamment des kilomètres de tuyaux, une ambulance, des lampadaires le temps de mettre en place une plateforme plus large et plus durable. ''

Interpellé sur les risques de violences redoutées, Cheikh Abdou Lahad Mbacké Gaïndé se voudra sans ambages. '' Aucune violence ne nous sera imputable aujourd'hui comme demain. Nous avons eu vent qu'il y a déjà des nervis recrutés. Nous avons ainsi sensibilisé nos militants et sympathisants de ne répondre à aucune provocation. '' Il se dira certain que la peur a changé de camp depuis une dizaine de jours... C'est à dire depuis qu'il a activement démarré sa campagne électorale suite au deuil qui a coup sur coup frappé sa famille. 
Vendredi 28 Juillet 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :