CHAMBOULEMENT DANS LA MAGISTRATURE : Le Procureur Mbacké Fall à la Cour Suprême, le juge Téliko promu à la catégorie de magistrats hors hiérarchie

Jeu de chaises musicales dans la magistrature. C’est ce à quoi les magistrats ont assisté, hier, à l’issue de la réunion du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) présidée par le Chef de l’Etat, Macky Sall. Sur une base consensuelle, des mesures ont été prises. Le juge Souleymane Téliko a été promu à la catégorie des magistrats hors hiérarchie.


La réunion du Conseil supérieur de la magistrature s’est tenue hier. Des mesures importantes ont été retenues à l’issue de cette réunion qui a été présidée par le Chef de l’Etat, Macky Sall.
Ces mesures ont été prises sur une base consensuelle, par les membres de droit et les membres élus du CSM, dans une bonne ambiance marquée par la sérénité, la responsabilité et en toute transparence.
Parmi les décisions retenues, il y a la nomination du Procureur près la Cour d’appel de Saint-Louis. Il s’agit de Ciré Aly Ba précédemment Administrateur des Chambres Africaines Extraordinaires (CAE). Chérif Seydou Cissé, précédemment Conseiller à la Cour d’appel de Kaolack et Abdoul Aziz Diallo, jusqu’alors Conseiller à la Cour d’appel de Thiès, sont nommés Conseillers à la Cour d’Appel de Saint-Louis.
Il faut noter aussi l’accession de soixante-un (61) magistrats à la hors-hiérarchie en application des nouvelles dispositions du Statut des magistrats. Il faut souligner, à ce titre, le caractère historique de cette mesure. Il y a les nominations de magistrats pour les nouvelles juridictions créées en vue de faciliter l’accès de la justice aux populations. Il s’agit des Tribunaux de Grande Instance de Kédougou et de Sédhiou d’une part, et des Tribunaux d’Instance de Saraya, Salémata et Koungheul d’autre part.
Précédemment président du tribunal d’instance de Kédougou, Alioune Diallo est nommé président du tribunal de Grande ins- tance de Dakar. Là où Ousmane Mbodji, précédemment Conseiller à la Cour d’appel de Thiès, a été nommé président du Tribunal de Grande Instance de Sédhiou.

Le procureur Mbacké Fall, Conseiller à la Cour suprême

Pour ce jeu de chaises musicales dans les différentes juridictions, les magistrats sénégalais qui siégeaient aux Chambres africaines extraordinaires (CAE) ont été tous nommés ailleurs. D’autant que ces chambres vont être dissoutes de plein droit une fois que les décisions auront été définitivement rendues. Le délibéré du procès en appel de l’ancien président Tchadien Hissein Habré est, à ce titre, prévu le jeudi prochain.
Le procureur Mbacké Fall est nommé Conseiller à la Cour suprême. Idem pour Matar Ndiaye qui, précédemment, était également en service aux CAE. Les magistrats Moustapha Ka et Makhète Dièye sont, quant à eux, affectés à l’administration centrale du ministère de la Justice. Là où les magistrats Bara Gueye, Anta Ndiaye Diop, Amadou Tidiane Sy et Moussa Wone sont nommés Conseillers par Intérim à la Cour d’appel de Dakar. Le magistrat Youssoufa Diallo est nommé Substitut près la Cour d’appel de Dakar.
Nommé récemment adjoint au Procureur de la Cour de répression de l’enrichissement, Ibrahima Ndoye, qui avait succédé Antoine Félix Diome à ce poste, est affecté en qualité de Substitut du Procureur de la République par intérim près le Tribunal de grande instance hors classe de
Dakar.

Macky Sall promeut le juge Souleymane Teliko

Conseiller à la Cour d’appel de Thiès, le magistrat Souleymane Téliko a, pendant une semaine, fait la Une des journaux suite à l’ouverture d’une procédure disciplinaire contre sa personne. Ce, pour des propos qu’il aurait tenus à travers un courriel privé adressé aux membres du collège qui l’ont élu en qualité de membre du Conseil supérieur de la Magistrature.
Finalement, la procédure, tant annoncée, a été reportée sine dine après que certains de ses confrères sont montés au créneau pour le défendre. Malgré cette mésentente avec son ministère de tutelle, le juge Téliko a été promu, hier, à la catégorie de magistrats hors hiérarchie.
A l’instar du juge Téliko, le juge Yaya Amadou Dia a été promu.
Ce dernier a marqué les esprits lors du procès de Karim Wade et Cie. Assesseur à l’époque, il avait démissionné en pleine audience à la suite d’une mésentente qu’il a eue avec le président henry Grégoire Diop.
Les magistrats Paul Daour Fall et Ramatoulaye Ly Ndiaye sont mis en position de détachement au ministère de l’Economie, des Finances et Plan pour servir à l’agence judiciaire de l’Etat. Alors que Gallo Samba Oumar Sy Diagne, en qualité de Procureur général près la Cour d’appel de Tambacounda, et Maïmouna Sow, en qualité de Directeur des Affaires Civiles et du Sceau, sont nommés au grade de magistrats avant 5 ans, groupe B1, indice 912.
Mercredi 26 Avril 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :