CBV : Le contrôleur de l'Aftu se bagarre avec un agent de sécurité perd son oeil gauche et se fait arrêter


CBV : Le contrôleur de l'Aftu se bagarre avec un agent de sécurité perd son oeil gauche et se fait arrêter
En comparaissant à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar avec la main sur son oeil, on aurait pensé qu’Ismaïla Diouf, célibataire âgé de 23 ans était la partie civile. Que nenni! Il a été attrait en tant que prévenu.  
Il est revenu sur les faits de coups et blessures volontaires qui ont valu une incapacité de travail temporaire de 21 jours et 15 jours pour les personnes de Abdoulaye Guèye agent municipal et Amadou Dème agent de sécurité de proximité qui n'étaient pas à la barre.
Revenant sur les faits, Ismaïla Diouf d’expliquer.
« J'étais dans mon bus et arrivé à hauteur de Thiaroye, un charretier avait occupé la rue juste vers les rails. Je suis descendu pour le lui faire savoir. Il m'a insulté et une altercation s’en est suivie. On nous a séparés. Mais en remontant dans le bus une personne en civil m’a poursuivi pour me mettre les menottes.
Ce que j'ai refusé. Un autre est venu avant que le policier qui assurait la circulation n’apparaisse. C'est eux qui m'ont occasionné mes blessures et quand ils m'ont conduit au commissariat, vu la gravité de mes blessures, le commissaire a insisté pour qu'ils aillent eux aussi chercher des certificats médicaux ».
  « Depuis mon arrestation a-t-il ajouté,  je n'ai reçu aucun soin. Les infirmiers de la prison m'ont dit qu'ils  ne vont pas prendre le risque de toucher à mon œil »
Le ministère public a requis l'application de la loi
L'avocat de la défense Me Mbaye  Jacques Ndiaye n'a pas raté les agents de sécurité de proximité en disant qu'il ne peut comprendre que pour satisfaire la clientèle politique, on prenne des personnes qui n'ont reçu aucune formation, les mettre dans la rue et là ils se prennent pour des gradés. Il a plaidé pour le renvoi des fins de la poursuite.
Le tribunal a finalement déclaré coupable Ismaïla Diouf et l’a condamné à 3 mois assorti de sursis...
 
Mercredi 7 Juin 2017
Dakar actu




Dans la même rubrique :