CARLENEEN sur le HCCT : « Un organe qui confirme une boulimie institutionnelle budgétivore… »


Le Bureau politique de Carleneen a, lors de son bureau politique consacré à la mise sur pied du Haut Conseil des Collectivités Territoriales, estimé qu’il est un organe de plus dans l’ossature institutionnelle de notre pays, et que les priorités se situent ailleurs, particulièrement dans l’éducation, la justice, l’agriculture, la lutte contre la pauvreté, entre autres. « L’Etat doit orienter ses actions d’envergure vers ces secteurs pour alléger les souffrances des populations », indiquent Amsatou Sow Sidibé et ses camarades.
> Le Bureau politique de condamner « la création de ce nouvel organe qui confirme une boulimie institutionnelle budgétivore » et qui selon le BP toujours, «  ne saurait justifier le besoin de caser une clientèle politicienne ».
> D’ailleurs pour finir, note Carleneen, les missions de ce Haut Conseil peuvent bien être prises en charge par des institutions déjà existantes. 
Jeudi 11 Août 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :