CARAVANE DANS LE PODOR : Les maires de l'île à Morphil gagnent le pari du OUI dans toutes leurs localités


Le Oui a triomphé et de très belle manière dans le département de Podor. Une victoire qui résulte d’une commune volonté de gagner entre les différents responsables politiques de la mouvance présidentielle, mais surtout à cause d’une union sacrée retrouvée entre les maires de ces localités et les personnalités  coutumières et religieuses à l’occasion de ce référendum. 
Les premiers magistrats de ces localités implantées au niveau du département de Podor, regroupés autour d'une union sacrée, ont sillonné pendant 4 jours toute l’étendue de cette zone d’accès très difficile pour rencontrer et échanger avec les populations hal pulaar dans le cadre d’une caravane pour le Oui au référendum.
De Diatar à Mboumba en passant par Mboyo, Donaye, Korkadjie, Ndialewo village, Alwar, Pathé gallo, Daaray alaybé Demette, Boki, Walaldé, Barkedji, Thilli, Siwré Thiambé, Guiro, Cas Cas, Souraye, Bito wouro, Thioubalel, Dioudédiabé,Souraye, Thioubalele, Abdallah wouro thierno, Walla, Diaranguel, Wassataké Barobé et Saldé pour ne citer que ces localités, les maires des communes situées dans et autour de l’Ile à Morphil sous la direction de Abdoulaye Elimane Dia de Demette qui a été choisi à l’unanimité par ses pairs pour diriger la caravane, Mamoudou Dial le président du conseil départemental  de Podor, Mamadou Bocar Sall maire de Guédé village, Demba Ba de Médina Ndiathbé, Moussa Sow de Walaldé, Mamadou Bocar Sall de Doddel, Thierno N'diaye de Gamadji Sarré, les ‘’défenseurs ‘’ de l’ile A Morphil ont affronté la poussière, la chaleur et les pistes cahoteuses pour expliquer les raisons fondamentales qui devraient pousser les jeunes, les femmes et les adultes de ces contrées enclavées à voter Oui et  faire profiter ainsi leurs localités de beaucoup de potentialités socio économiques de la part de l’Etat. Le désenclavement de l’île à morphil, l’électrification rurale, et la mise en place d’infrastructures  hydrauliques ont été au centre des débats lors des rencontres entre responsables politiques et populations. Ces maires accompagnés de leurs adjoints et d’autres responsables politiques de leur fief, ont été aussi renforcés par les jeunes de la COJER de Podor représentés par Moussa Sarr, le président de cette structure, les étudiants ressortissants de Démette autour du MEER de Podor, avec à leur tête Abdoul Bousso se sont rendus compte que partout où ils arrivaient les populations étaient déjà dans les dispositions du Oui et le manifestaient par un accueil chaleureux.
‘’Mbiya Oui ‘  Mbiya EY ’ ont scandé en chœur les populations  de tous les villages de l’Île à Morphil, et ce refrain a retenti partout où la caravane est passée. Ce fut l’apothéose dans beaucoup de localités où la caravane a fait une halte . A Cas Cas , ce fut des moments forts avec la réconciliation des deux responsables politiques qui se regardaient en chiens de faïence depuis longtemps à savoir Moussa Sow et Abdoul Aziz Aw qui ont promis de travailler la main dans la main pour le développement de leur terroir et le bien être des populations. Thioubalel, Saldé et beaucoup d’autres localités seront de la partie.
L’aventure s’est terminée à Mbouba où un grand meeting de mobilisation de fin de campagne a été organisé par les maires de toutes les communes apéristes du département de Podor en présence du coordinateur national Abdoulaye Daouda Diallo, ministre de l’intérieur qui les  a tous félicités pour cette brillante initiative avec cette caravane, avant de décerner une mention spéciale à ‘Abdoulaye Elimane Dia ‘’Kaladio ‘ qui a  su jouer un rôle de médiateur entre les différents responsables politiques, mais également qui a su diriger de main de maître cette caravane pendant plusieurs jours dans ces zones enclavées de l’Ile à Morphil où le Oui a  largement  triomphé... 
Vendredi 25 Mars 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :