CANDIDATS A LA CANDIDATURE AU HCCT DANS BBY – L’arbitrage du Président Macky coupe les souffles... Silence !


Au sein de l’Apr, et parfois du BBY, dans la majeure partie des départements du Sénégal, aucun consensus n’a été trouvé chez les républicains, entre eux et avec leurs alliés pour désigner les futurs candidats au Haut conseil des collectivités territoriales. De virils et stériles débats et négociations ont entouré les rencontres organisées dans les différentes collectivités du pays entre conseils municipaux et départementaux. Plusieurs postulants n’ont pas voulu lâché du lest, préférant s'en remettre à la décision finale du Président Macky Sall. 

A Gossas, par exemple, il y a eu 14 candidats pour un poste; à Diourbel, il a été décompté 56 postulants pour 3 postes; à Thiès, la bataille a été houleuse et nul ne peut encore, de manière effective, donner le nombre de noms écrits sur la liste envoyée au «  Patron de l’Apr»; à Kaolack, c’est la LD qui a joué les « fauteurs de trouble » en dénonçant la gourmandise politique » de son allié Apériste; à Baba Garage, 4 femmes républicaines se crêpent le chigon; à Tambacounda, 43 responsables s’emmêlent les pinceaux…Bref, si au sein de l’opposition, le consensus a été vite trouvé dans plusieurs villes comme Mbacké, Kaolack etc…, au sein de l’Apr, les coups de poing ont failli volé bien bas. Aujourd’hui, l’arbitrage du Président Macky est attendu pour départager les candidats à la candidature et désigner les futurs candidats.
 
A Touba, c’est le Khalife qui a joué ce rôle au niveau de la commune en désignant Serigne Sidi Mbacké sur les 100 conseillers de la collectivité. Les 7 élus qui avaient fini de déclarer leur candidature ont finalement désisté...
Vendredi 19 Août 2016
Dakaractu




1.Posté par SALIOU DIENG ZALTAMBA le 19/08/2016 16:05
A Tamba la direction de l'apr a déjà publié les noms des deux candidats retenus par la direction de l'apr nous dit on. Ils sont tous de l'apr contrairement au souhait de Mr le président de la république. En assemblée générale avec toute la coallition BBY les alliés avaient choisi à l'unamité un candidat Mr SINA CISSOKHO (PS) et l'apr devait choisir un dame pour compléter. Les directives du chef de l'Etat n'ont pas été respecter. Tamba doit avoir deux (02) hauts conseillers un APR et l'autre pour les alliés.
SALIOU DIENG CONSEILLER DEPARTEMENTAL (URD)



Dans la même rubrique :