CAN 2015 : Sow entre pour le Sénégal et douche le Ghana


CAN  2015 : Sow entre pour le Sénégal et douche le Ghana

Dernière seconde du temps additionnel, le remplaçant Sow marque le but du 2-1: le Sénégal, à force d'imposer son jeu, a battu in extremis le Ghana, dans le groupe C de la CAN-2015 lundi à Mongomo.

Après le revers du Burkina Faso, vice-champion d'Afrique, samedi (2-0 face au Gabon), c'est un autre poids lourd qui chute d'entrée, une sélection pourtant bien plus huppée que le Sénégal en termes de palmarès (4 à 0 au niveau des titres continentaux) et de présence récente en phases finales de CAN et Coupes du monde.

Les "Lions de la Téranga", qui ont connu les vaches maigres dernièrement, ont en tout cas bien lancé leur tournoi, et vaincu le signe indien de leur dernière expérience en Guinée équatoriale (trois défaites 2-1 pour une élimination dès le premier tour à la CAN-2012).

Les dynamiques étaient inverses dans ce choc, entre des Ghanéens sur pente descendante et des Sénégalais qui montaient en puissance au fil du match jusqu'à arracher une victoire sur le fil, d'autant plus savoureuse. Trois points en poche, et sans doute un effet psychologique, un élan qu'il faudra confirmer.

 
 

Car le Sénégal a affiché un jeu plus convaincant et une certaine constance dans le sérieux, la construction et la concentration.

"Le coach avait mis un 3-5-2 et ça n'a pas bien marché, a dit le gardien et capitaine Coundoul. Le coach (Alain Giresse) a dit: +Les qualifications, c'est fini, on est à la CAN, on doit se réveiller. Si on veut le faire, on va le faire+. Sur le terrain, au lieu de parler, on l'a fait".

 

- Andre Ayew sur penalty -

 

Andre Ayew, capitaine en l'absence de l'attaquant-vedette Gyan, victime d'une crise de paludisme samedi soir, avait pourtant ouvert la marque sur penalty (14e), avant que Biram Diouf ne réplique d'une tête sur le poteau reprise dans le but vide (59e).

L'aîné des Ayew, par ailleurs peu influent, partageait les lauriers de la première période avec Atsu, intenable, qui avait obtenu le penalty, frisé le poteau après une percée de Jordan Ayew (21e) et tenté une volée excentrée (39e), avant de s'éteindre à l'heure de jeu.

Quant à Biram Diouf, il prouvait qu'il méritait sa titularisation au détriment de Papiss Cissé et Moussa Sow, après avoir offert aussi le geste le plus spectactulaire du match, un superbe retourné acrobatique sorti par le gardien (33e). Ndoye, titularisé en soutien, a également pesé.

Aux occasions d'Atsu ont répondu celles de Biram Diouf mais aussi la barre trouvée par la tête de Mbodji (27e) et l'incroyable duel perdu par Papa Kouly Diop (81e) pour les Sénégalais.

Ces derniers, après avoir connu quelques frayeurs en première période, ont eu un plus de possession de balle et fini par asphyxier leur adversaire, jusqu'à cette 94e minute fatale qui lui fut fatale.

Les Ghanéens présentaient une équipe très jeune, comme l'avaient martelé la veille le sélectionneur Avram Grant et Andre Ayew, mais c'est pourtant la fraîcheur physique qui leur a fait défaut en fin de match, quand les "Lions", au contraire, ont su mieux gérer leurs efforts.

Lundi 19 Janvier 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :