CAN 2012 - SENEGAL : Des mots en séance d’entraînement pour exorciser la déconvenue


CAN 2012 - SENEGAL : Des mots en séance d’entraînement pour exorciser la déconvenue
Sous l’unique tribune du stade d’Alep, dans les périphéries de Bata, l’ambiance de dimanche matin est très différente de celle de vendredi, la veille du match Sénégal-Zambie.

Aux éclats de voix et applaudissements de vendredi succèdent des chuchotements entre reporters. Les supporters sénégalais, sonnés par la défaite devant la Zambie samedi, sont absents.

Debout, au milieu du terrain, devant ses joueurs assis en demi-cercle, Amara Traoré, l’entraîneur des Lions du Sénégal, refait le match. Dans un discours de plus de 20 minutes. Sous la touffeur.

Après avoir divisé le groupe en deux, d’un côté les titulaires du match de samedi à l’exception de Mamadou Niang et Rémi Gomis remplacés très tôt, et les remplaçants de l’autre, le technicien donne ensuite de la voix. Comme si les paroles avaient un effet curatif sur la déconvenue de la première.

Le sélectionneur national n’hésite pas à souffler à Issiar Dia, hésitant sur le marquage : ‘’Il faut presser, c’est ce manque qui nous a trahis hier.’’

A la fin de la rencontre, certains joueurs dont Souleymane Diawara préfèrent s’emmurer dans un silence et rejoignent leur bus, à la fin de la séance. Niang, Kader Mangane, Demba Ba et Moussa Sow d’un côté, et les techniciens de l’autre, se livrent à des explications.

Tout le monde tente d’expliquer cette défaite d’entrée, 1-2, devant la Zambie et annonce que le seul remède est de se remettre en question.

‘’Il n’y a pas à chercher midi à quatorze heures. On sait que nous avons manqué d’engagement en première période’’, souligne Moussa Sow. Kader Mangane dit la même chose.

Et Lamine Sané de parler de la ‘’nécessaire remobilisation’’, pour revenir dans la course à la qualification.

Pour que le Sénégal du football en reconstruction ne meure pas, ajoute le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Me Augustin Senghor, relevant que l’échec n’est pas de perdre contre la Zambie.

‘’Ce serait très tôt de se qualifier au second tour au vu de notre potentiel et des adversaires du groupe’’, dit-il. Du même avis qu’Amara Traoré, qui appelle à vite oublier la défaite contre la Zambie pour continuer la marche.

Et pour cela, la Tanière a décidé de faire porte close lundi. Et travailler loin des yeux indiscrets.
Dimanche 22 Janvier 2012
APS




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016