C'est terminé, 1-1 entre le Barça et le Real Madrid grâce à l'égalisation in-extremis de Ramos !

Lors d’un Clasico peu emballant, samedi, le Real Madrid a arraché un point sur le terrain du FC Barcelone (1-1), grâce à une égalisation de Sergio Ramos à la 90e minute. Les Merengues conservent 6 points d’avance en tête de la Liga


Au petit matin à New York, en fin de soirée en Asie ou en pleine après-midi pour tout le Vieux Continent. Le premier Clasico de la saison 2016-2017 avait été parfaitement programmé ce samedi. Sauf qu’il n’y a pas eu grand-chose à voir ! Aucune des grandes stars présentes sur le pré du Camp Nou n’a enflammé les débats... Ce qu’il faut seulement retenir, c’est que le Real Madrid conserve une avance conséquente de six points en tête de la Liga devant le Barça après avoir arraché un nul au Camp Nou (1-1).
Et c'est peu dire que les Merengues s’en sortent plutôt bien. D’abord parce qu’ils ont égalisé sur le fil. Sergio Ramos, de la tête sur un coup franc excentré (90e), a répondu à l’ouverture du score de Luis Suarez, sur une phase arrêtée identique (53e). Mais les hommes de Zinedine Zidane n’ont pas vraiment pas brillé offensivement durant 90 minutes, à l’image d’un Karim Benzema transparent. Cristiano Ronaldo, lui, n’a jamais su ajuster ses tentatives (37e, 39e et 55e) et sa dernière reprise de la tête, ratée (89e), aurait pu coûter cher si Ramos n’avait pas fait mieux quelques secondes plus tard.
L'égalisation de Sergio Ramos:

Là où c’est le plus frustrant pour les Barcelonais, c’est qu’ils ont eu l’occasion de doubler la mise après avoir trouvé la faille en début de seconde période. Messi et ses coéquipiers ont longtemps été laborieux dans le jeu, optant pour d’étranges longs ballons balancés par Mascherano et Piqué afin de contourner l'entrejeu adverse emmené par un magistral Modric. Mais ils se sont libérés par la suite. Neymar a notamment fait la misère à Carvajal avant de frapper au-dessus (68e) et Messi a également raté une balle de 2-0 (82e). Avant le dénouement défavorable... Cela ne tient à rien, mais le champion en titre reste en crise de résultats.
Samedi 3 Décembre 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :