Burkina : en attendant l’émergence, le Faso en pleine immersion

Le Burkina Faso est actuellement sous les eaux. Les pluies diluviennes qui s’abattent sur le pays des hommes intègres depuis deux mois maintenant ont créé des inondations. C’est donc à de véritables désastres et à des populations sinistrées que l’on assiste à Ouagadougou. Alors que les nouvelles autorités travaillent à mettre le pays sur la voie de l’émergence.


Burkina : en attendant l’émergence, le Faso en pleine immersion
Le Burkina Faso secoué par des inondations
Le Burkina Faso fait en ce moment face à une pluviométrie hors norme qui détruit tout sur son passage. En effet, la capitale burkinabè et les localités adjacentes sont actuellement soumises à une inondation sans précédent. Toutes ces intempéries sont, en ce moment, cause de gros désastres, ainsi que l’explique Yipenè Florent Bakouan : « Depuis juin, nous avons commencé à enregistrer des situations de catastrophes notamment des inondations, des vents violents qui ont occasionné au moins douze morts, 35 blessés graves et plus de 26 000 sinistrés. » À en croire le secrétaire permanent du Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation, les dégâts sont énormes, et les choses pourraient aller de mal en pis, eu égard aux prévisions météorologiques très alarmantes.

Tandis que Roch Kaboré entendait impulser le développement du pays, voilà que son plan s’annonce comme un pétard mouillé. Et pourtant, dès son accession au pouvoir, son gouvernement avait lancé une offensive diplomatico-économique tous azimuts. Celle-ci consistait à aller à travers le monde afin de nouer des partenariats bilatéraux et multilatéraux pour booster le développement. Ainsi, plusieurs partenaires au développement dont le FMI, la Banque mondiale, la Banque islamique de développement (BID) avaient répondu à l’appel. Certains avaient déjà mis à exécution des projets incubateurs devant résorber le chômage et apporter un mieux-être à la population.

Mais huit mois à peine, voilà que ces multiples efforts sont en train de se noyer sous ces eaux qui ne cessent de monter. Plusieurs maisons endommagées, des récoltes perdues, le cheptel en souffrance, tel est le triste tableau que présente actuellement ce pays enclavé de l’Afrique de l’ouest. En attendant donc l’émergence, les Burkinabè devront faire d’urgence face à cette crue qui détruit tout sur son passage.
Dimanche 14 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :