Bruits de bottes à Harare : Robert Mugabe sera-t-il déposé à la tunisienne ?


Agé aujourd’hui de 93 ans et candidat, pour la énième fois, à sa succession en perspective de la présidentielle de 2018, le pouvoir du Président Robert Mugabe, qui ressemble à la cour du roi Pétaud, agonise difficilement.
En effet, depuis hier, les Forces de défense zimbabwéennes  ont pris le contrôle de plusieurs points stratégiques de la capitale. Cela, après avoir décidé de nettoyer l’entourage, de premier cercle, du doyen des chefs d’Etat, d’éléments proches de la Première Dame Grace Mugabe, qui nourrirait l’intention de remplacer son mari à la tête du pays.
« La purge actuelle qui vise clairement les membres du parti [Zanu-PF, au pouvoir, NDLR] qui ont été engagés dans la guerre d’indépendance doit cesser immédiatement… Nous devons rappeler à ceux derrière ces dangereuses manigances que lorsqu’il s’agit de protéger notre révolution, l’armée n’hésitera à intervenir »», a déclaré le général Constantino Chiwenga, cité toujours par Jeune Afrique, lors d’une conférence de presse organisée lundi 13 novembre au quartier général de l’armée.
Cette radicalisation de l’armée intervient au lendemain du limogeage du vice-président Emmerson  Mnangagwa qui  a fui le Zimbabwe pour l’Afrique du Sud. Ce dernier, qui était pressenti pour succéder à Mugage, souffre de la dualité que lui impose Grace, dont la garde d’honneur (la Génération 40) est composée de jeunes loups aux dents longues parmi lesquels le ministre de l’Economie et des Finances, Ignatius Chombo, qui aurait, selon des sources gouvernementales, été interpellé par l’armée dans l’escalade d’hier nuit. Pour l’heure, la Grande muette écarte toute idée de coup d’Etat. Et d’après les confidences du Président sud-africain, recueillies par Jeune Afrique, Robert Mugabe est « sain et sauf », mais détenu à un endroit gardé secret.
Toutefois, tout porte à croire que l’Histoire se répète et que l’on assiste au même scénario qu’en Tunisie en 1987, quand croulant sous le poids de ses 87 ans, le Président Habib Bourguiba avait été déposé par Ben Ali.
Mercredi 15 Novembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :