Bras de fer Sonatel/gouvernement: Baïdy Agne n'est pas convaincu de l’intérêt économique de la surtaxe, Mbagnick Diop fait dans le clair-obscur


Bras de fer Sonatel/gouvernement: Baïdy Agne n'est pas convaincu de l’intérêt économique de la surtaxe, Mbagnick Diop fait dans le clair-obscur
DAKARACTU.COM  Le président du CNP, Baïdy Agne, est sans ambages contre le décret portant sur la surtaxe des appels entrants. Il déclare ne pas du tout être convaincu de l’intérêt économique de cette surtaxe. «Je ne suis pas sûr de l’intérêt économique de la surtaxe. En plus, il y a un problème de légalité qui a été posé dans ce décret de la surtaxe», déclare Agne pendant que Mbagnick Diop pense que c’est une question très difficile. Car, explique-t-il, «on a envie de soutenir la Sonatel mais, de l’autre côté, l’Etat avance que cette surtaxe permet d’investir dans d’autres domaines».
Dimanche 12 Février 2012




1.Posté par omzo le 12/02/2012 22:49
Désolé mais Mbagnick est malhonnête. La Sonatel est la seule entreprise génératrice de richesses qui n'ait pas été détruite par les WADE. Comme ils ne sont jamais rassassiés, ils en veulent toujours un peu plus, ainsi, malgré la Redevance sur l'utilisation du téléphone supportée par les consommateurs (où était Momar ASCOSEN Ndao?), ils ont inventé la surtaxe qui va finir de mettre à genou la Sonatel. C'est comme avoir une poule aux oeufs d'or (redevance, impôts, dividendes, emplois indirects avec les entreprises sous-traitantes => lutte contre le chômage) et décider de tuer la poule pour récuprer une bonne fois pour toute le stock d'or. Gouverner c'est prévoir et penser aux générations futures. Quelqu'un peut-il nous rappeler le domaine d'activités de Baye MBAGNICK.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016