Braquage pour demander quelques francs symboliques : Des rebelles font la quête


Les éléments du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc), ont-ils adopté une nouvelle stratégie dans leur lutte? En tout cas, hier, les usagers de l’axe Ziguinchor–Bignona sur la route nationale 4, ont vécu un fait inédit : ils ont été victimes de braquage perpétré par une bande armée à l’entrée de Teubi, localité située à une dizaine de kilomètres de Ziguinchor.
Seulement, ils n’ont été ni dépouillés ni brutalisés. Les rebelles les ont juste invités à participer pour leurs frères qui sont dans le maquis. «Un des coupeurs de route qui est sorti de la forêt armé d’une Kalachnikov et d’une grenade, a sagement invité les usagers à verser quelques francs symboliques sur un drap qu’il a étalé sur la route», renseigne au téléphone un des passagers, victime, du braquage.
 «Il nous a ensuite dit : Que les autorités sachent que nous, nous ne sommes pas du Sénégal. Nous sommes plutôt de la Casamance. Et notre chef, nous a demandé de ne pas vous dépouiller de vos biens, mais juste vous inviter à contribuer pour vos frères qui sont dans le maquis », poursuit-il. Il ajoute que plus d’une trentaine de véhicules de transport et particuliers ont été immobilisés et les occupants ont tous jeté quelque chose sur le drap conformément à la demande des coupeurs de route. Au finish, la source indique que plusieurs centaines de milliers de francs ont été collectés par ces derniers qui se réclament du Mfdc. Les victimes ont tranquillement poursuivi leur chemin… L’armée s’est déployée quelques minutes après pour tenter de sécuriser la zone et neutraliser les assaillants qui ont fini de se fondre dans la forêt de Bignona.
Le Populaire
 
Vendredi 28 Août 2015
Dakar actu




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016