Bourses d’études : le paiement des retards démarre jeudi (directeur)


Bourses d’études : le paiement des retards démarre jeudi (directeur)
La Direction des bourses va ''commencer le paiement des retards'' de bourses aux étudiants, à Dakar et à Saint-Louis, ''dès ce jeudi 20 décembre'', a annoncé mercredi son chef, Louis Thomas Ciss. ''Les régies de Dakar et de Saint-Louis vont commencer le paiement des retards dès ce jeudi 20 décembre'', déclare M. Ciss dans un document de presse distribué lors d’une conférence de presse. Il précise que ''ce paiement concerne les étudiants qui n’avaient pas perçu leurs allocations jusqu’à ce qu’elles soient reversées au Trésor''. Parlant des étudiants de l’INSEPS, il affirme que ''les indemnités de stage qu’ils réclament en ce moment ne sont régies par aucun texte réglementaire''. Le paiement de ces indemnités ''doit être l’objet d’un arrêté interministériel entre le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et celui de l’Economie et des Finances'', a insisté Louis Thomas Ciss. Il annonce par ailleurs que ''les décisions de paiement des subventions [aux étudiants] sont dans le circuit'' et ''les ayant droit pourront bientôt percevoir [l’argent] au plus tard en début de semaine prochaine''. Les étudiants inscrits en master 2, ''qui réclament une année supplémentaire de bourses, ne seront payés que sur la base d’une attestation de non-soutenance à présenter par les autorités académiques'' de leur faculté, institut ou école, précise le directeur des bourses. Il déclare avoir élargi cette année les bourses sociales à ''tous les étudiants dont les parents sont démunis'', sur présentation d’un certificat d’indigence, ce qui a fait passer le nombre de bénéficiaires de cette catégorie de bourses de 3.387 en 2011-2012 à 4.894 en 2012-2013, soit une hausse de 44,4%. Les bourses sociales étaient auparavant réservées aux ''étudiants orphelins de père et/ou de mère, ou handicapés physiques'', selon M. Ciss. ''[…] Il n’y aura pas de pas de diminution des allocations attribuées aux étudiants'', a-t-il assuré. Selon lui, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le professeur Mary Teuw Niane, a donné la même assurance lors de l’examen du projet de budget de son département par les députés, début décembre. Le nombre d’étudiants boursiers est passé de 76.944 boursiers en 2011-2012 à plus de 100 mille cette année, a-t-il annoncé, expliquant que ce cap sera atteint puisque les universités, écoles et instituts d’enseignement supérieur du service public recevront quelque 30 mille nouveaux bacheliers, cette année. La Direction des bourses et son ministère de tutelle sont en train d’''explorer tous les moyens et voies pour diversifier les modes de paiement'', afin de ''diminuer les longues files d’attente [des étudiants] pour percevoir leur bourse''. Pour le moment, 4.868 bourses d’études ont été renouvelées pour l’année 2012-2013, a-t-il indiqué, précisant qu’elles l’ont été sur la base des résultats des examens parvenus à la Direction des bourses.(Aps)
Mercredi 19 Décembre 2012
Dakaractu Redacteur




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016