Bounama Sall sur les remous des investitures : « Cette période d’émotion sera bientôt balayée par celle de la raison » .


Bounama Sall sur les remous des investitures : « Cette période d’émotion sera bientôt balayée  par celle de la raison » .
Vous faites partie des rares jeunes sur la liste Benno…
Oui c’est avec  humilité et  surtout une pleine conscience de cette responsabilité que nous l’accueillons  .C’est aussi la facture d’un engagement sans faille d’une génération de jeunes socialistes, qui a su marquer son temps, par la discipline constante et un  militantisme éclairé derrière le secrétaire général Ousmane Tanor DIENG depuis la perte du pouvoir en 2000 jusqu’à aujourd’hui. C’est cette jeunesse-là, qui est célébrée à travers cette investiture. C’est pourquoi, il serait égoïste de notre part de  la circonscrire  exclusivement à notre modeste personne .Tout au contraire,  il s'agit bien  de plus que cela. C’est un hymne ou un hommage dédié  à la jeunesse sénégalaise. En résumé je dirai que notre investiture est accueillie comme un pari optimiste sur la jeunesse socialiste, la jeunesse de BBY ou mieux sur  la jeunesse sénégalaise tout court.  Autrement dit ,  à cette jeunesse consciente de sa responsabilité et de sa mission face à l'histoire , de cette jeunesse qui se doit de comprendre que l'heure est à la mobilisation et à la jonction des forces pour la préservation des acquis démocratiques, politiques, économiques, sociales et culturelles de notre pays.Surtout, à cette jeunesse politiquement engagée pour la défense démocratique des intérêts de leurs semblables.

Justement nous avons constaté que le Parti socialiste s'est bien illustré avec sa jeunesse?
Oui je dois rappeler que c'est une tradition chez nous au Parti socialiste, d’abord d'encadrer et de former avant de responsabiliser. On peut dire que cela fait partie des particularités du Ps, de notre label même. Et je pense que cette consécration du mouvement national des jeunesses socialistes constitue une réponse éloquente du secrétaire général Ousmane Tanor DIENG aux marchands d'illusions et militants de l'alternance générationnelle. Chez nous au PS, c’est la solidarité générationnelle.

Mais au rythme des contestations notées un peu partout BBY ne risque-t-elle  pas des votes sanctions pouvant occasionner une déroute ?
Non du tout, tout au contraire .Ce serait injuste de faire ce jugement à la coalition Benno Bokk Yakaar. Le BBY à qui on prédisait une implosition se renforce et se consolide d’élection en élection, contrairement aux mortes-nées. Maintenant pour ce qui est des humeurs constatées par ci et par là, je les trouve normales pour plusieurs raisons car en politique toutes les ambitions sont légitimes. Mais il faut que reconnaissions d’avoir donné mandat et quitus au Président Macky SALL pour opérer les choix et par conséquent nous nous devons de l’accepter et de se l’approprier pour son triomphe. Bref,   je vous garantis que cette période d’émotion  sera bientôt balayée  par celle de la raison .Et celle de la raison se manifestera dans les prochains jours, par notre grande capacité de mobilisation, d’unité  et de cohésion derrière notre tête de liste monsieur Mohamed Boun Abdallah DIONNE pour le triomphe de BBY.
 
Mercredi 14 Juin 2017
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :