Bounama Sall, SG des jeunesses socialistes : « Khalifa Sall est la botte secrète de Wade…»


 «Khalifa Sall est la botte secrète de Wade» en perspective de la Présidentielle de 2019. La révélation est du Secrétaire général national des jeunesses socialistes. Dans une interview accordée à Sud Quotidien hier, dimanche 8 janvier, Bounama Sall, a fait feu de tout bois contre le maire de Dakar qu’il qualifie de «fainéant», mais aussi du «plus grand absentéiste par les membres du bureau politique et du secrétariat exécutif national». M. Sall ne demande pas plus que le retrait du titre de secrétaire en charge de la vie politique du PS à Khalifa Sall qui selon lui, est «pris en otage par un cercle d’arrivistes, incultes, violents».
Rappelant les faits ce jour de 5 Mars, le patron des jeunes socialistes de faire savoir que ce n’est pas sérieux, que Khalifa Sall qui était dans la salle, se permette aujourd’hui de revenir pour battre en brèche tous actes, parce que tout simplement, il est l’otage de ce cercle précité.
Aussi l’accuse t’il en outre de ne pas se battre pour le parti et d’affiner des deals contre le parti.
 « Le militantisme socialiste ne se décrète pas. Ce n’est pas sur les plateaux de télévision, qu’on manifeste ou qu’on étale son militantisme. Tout se passe sur le terrain. Or, Khalifa Sall n’a participé à aucune manifestation de défense pour la survie du PS. Tout le monde sait qu’il s’était exilé en France.  Lui qui devait être le premier défenseur du PS pour tout ce que le PS a fait pour lui. Il n’a rien eu dans ce monde de par ses propres frais. Il a été député, ministre et maire grâce au PS. Il devait être le premier à défendre le PS quand Abdoulaye Wade a voulu le rayer de l’échiquier politique du pays.  (…) au contraire ! Pendant tout ce temps, il continuait à dîner au palais avec Wade pour affiner des deals contre le PS.
Je vous réaffirme encore une fois, ses accointances avec Abdoulaye Wade. Vous vous rappelez du fameux article de Cheikh Yérim Seck, qui disait qu’il était la botte secrète d’Abdoulaye Wade ? »
Et pour preuve de ses accusations, Bounama Sall de révéler que des membres de son cabinet ont été à Versailles pour voir Wade.
« Vous ne vous étonnez pas non plus des sorties fréquentes du porte-parole de Babacar Gaye, porte-parole du PDS qui ne rate aucune occasion pour magnifier ou défendre Khalifa Sall. Sans occulter le soutien du PDS dont il a bénéficié lors de l’élection du HCCT.  Autre fait révélateur, les avocats qui défendaient Karim Wade, sont les mêmes qui défendent Bamba Fall et Cie ».
Pour finir, Bounama Sall Junior de demander purement et simplement qu’on enlève à Khalifa Sall le poste de chargé de la vie politique du PS. « Il ne le mérite pas de par des actes qu’il a posés dans le passé. Il ne le mérite pas non plus de par ses actes de défiance contre le PS. Il n’a jamais convoqué une réunion du Secrétariat politique du PS pour impulser ou mettre  en place une stratégie de massification et d’animation du parti.  Il est le plus absentéiste parmi les membres du bureau politique et du secrétariat exécutif national. C’est quand même contradictoire de rester 14 ans secrétaire général chargé de la vie politique sans bouger de Dakar et en une semaine, vouloir soudainement initier des tournées dans le pays. C’est dire qu’il ne travaillait que pour son propre compte et non pour le PS. C’est un fainéant, un calculateur. Il n’a jamais été au front ».
 
 
Lundi 9 Janvier 2017
Dakar actu




Dans la même rubrique :