Bonbonnes de gaz à Paris: «Un attentat a été déjoué», dit Hollande


François Hollande a affirmé vendredi qu’un « attentat » avait été « déjoué » et « un groupe annihilé », après la découverte d’une voiture chargée de bonbonnes de gaz à Paris le week-end dernier.

« La vigilance doit être renforcée autant qu’il est nécessaire et ça fait partie bien sûr de l’engagement de l’État, mais de l’engagement aussi de toute la société parce qu’il faut avoir cette mobilisation, cette conscience, cette vigilance », a-t-il encore affirmé.

Huit personnes arrêtées

Un homme a également été interpellé ce jeudi soir avec les trois femmes. Ce nouveau suspect s’appelle Mohamed Lamine Aberouz. Il est connu pour islamisme radical, citant des sources proches de l’enquête. Il est le compagnon de Sarah H., l’une des trois femmes arrêtées au même moment dans le cadre de l’opération antiterroriste menée à Boussy-Saint-Antoine.

Son interpellation porte désormais à huit le nombre de suspects arrêtés.

Des liens inattendus

Cet homme est aussi le frère de Charaf-Din Aberouz, un proche de Larossi Abballa, le terroriste de Magnanville.

Charaf-Din Aberouz avait été condamné avec le terroriste en 2013 dans le dossier de filière djihadiste pakistanaise. Après avoir purgé une peine de cinq ans de prison, il est de nouveau incarcéré depuis l’attentat de Magnanville, suspecté d’avoir conservé des liens avec Abballa.

Une des suspectes connues en Belgique

Selon la RTBF, Ines Madani, 19 ans, la principale suspecte, est connue des enquêteurs belges. Elle apparaît dans un dossier du Parquet fédéral belge sur des tentatives de départs en Syrie. Elle a pu être en contact avec des candidats belges au départ. Elle est également connue en France pour des actes de prosélytisme.

Toujours d’après la chaîne de télévision, l’enquête réalisée en France démontre qu’Ines Madani était en contact avec Rachid Kassim dont le nom figure dans l’enquête sur l’attaque à Saint-Etienne-du-Rouvray. Il était considéré par les enquêteurs français comme un commanditaire potentiel du meurtre du prêtre Jacques Hamel.
Vendredi 9 Septembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :