Bombardier/Eumeu Sène : Mbour veut le combat pour février au plus tard

Pour ne pas trop laisser du champ au promoteur dont certains ont souvent l’habitude de faire durer la promotion de leur combat, allant des fois jusqu’à 6 mois, Pape Dia, manager de Bombardier, avertit que son poulain, qui doit affronter Eumeu Sène la saison prochaine, veut lutter «le plus tôt possible» ; au plus tard «en février prochain».


Bombardier/Eumeu Sène : Mbour veut le combat pour février au plus tard
Ficelé par le promoteur Assane Ndiaye, le combat tant attendu entre Bombardier de Mbour et Eumeu Sène de Tay Singher est prévu la saison prochaine. Les deux camps ont reçu leur avance sur le sponsoring tout juste avant la fête de la Tabaski. En attendant l’officialisation du combat au niveau du Comité national de gestion de la lutte qui démarre ses activités le 1er octobre prochain avec l’ouverture officielle de la saison. 
Pour le moment, le camp de Mbour reste préoccupé par la date à laquelle devrait être organisée cette affiche avec comme enjeu la couronne du «Roi des arènes» détenue jalousement par leur poulain.

«Lutter en février permettrait à Bombardier d’avoir un deuxième combat»

Accroché par Le Quotidien, le manager de Bombardier, Pape Dia, révèle que son souhait est que le combat puisse se disputer à une date rapprochée. «Le plus tôt serait le mieux pour nous dans ce combat qui nous oppose à Eumeu Sène. Bombardier veut lutter le plus tôt possible. Une fois le combat officialisé en octobre, nous souhaitons au plus tard le livrer en février prochain, à défaut de ne pouvoir le tenir en décembre ou en janvier prochain», a soutenu au bout du fil le frère du champion mbourois. D’ci février 2017, le promoteur aura au moins entre 4 à 5 mois pour faire la promotion de son combat avant que les lutteurs ne se mesurent dans l’arène. Ce qui est suffisant selon notre interlocuteur qui voit un autre avantage de disputer ce combat en février. «Disputer cette affiche en février va surtout permettre à Bombardier de s’offrir une autre opportunité d’avoir avoir un autre combat avant la fin de la saison. C’est ce que nous souhaitons. Nous voulons donc en finir le plus rapidement avec ce combat pour pouvoir penser à autre chose», a confié Pape Dia. Avant d’ajouter que les deux camps et le promoteur Assane Ndiaye vont se mettre autour de la table pour décider ensemble de la date du combat. 
Ayant livré son dernier combat victorieux en 2015 face à Modou Lô, Bombardier remet en jeu sa couronne de «Roi des arènes» face à Eumeu Sène qui rêve de le déloger de son fauteuil. A noter que les deux protagonistes reviennent d’une année blanche.

Le Quotidien
Vendredi 16 Septembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :