Blessée lors d'une explosion à Mossoul, la journaliste Véronique Robert est morte

La journaliste Véronique Robert, blessée lors de l'explosion d'une mine à Mossoul, en Irak, est morte des suites de ses blessures, a annoncé France Télévisions, samedi. Deux autres journalistes, français et irakien, y avaient aussi trouvé la mort.


La journaliste Véronique Robert, blessée lundi 19 juin lors de l'explosion d'une mine à Mossoul, en Irak, où elle était en reportage pour l'émission "Envoyé Spécial", est morte des suites de ses blessures, a annoncé France Télévisions, samedi 24 juin, dans un communiqué.

Opérée à Bagdad, la journaliste avait été transférée dans la nuit de jeudi à vendredi à l'hôpital Percy, près de Paris. Deux de ses confrères, l'Irakien Bakhtiyar Addad et le Français Stéphan Villeneuve, ont été tués par l'explosion. Le premier est mort sur le coup, le second a succombé au cours des heures qui ont suivi. Les trois journalistes préparaient un reportage à propos de la traque de jihadistes français.

L'Élysée, qui n’a pas encore officiellement réagi à la nouvelle de la mort de Véronique Robert, a annoncé mardi que Stephan Villeneuve allait être fait chevalier de la Légion d'honneur à titre posthume.

Avec AFP
Samedi 24 Juin 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :