Blatter, sans honte et sans scrupule

Éditorial à paraître, le 4 juin 2015, dans le prochain numéro du magazine Les Afriques n°325


Blatter, sans honte et sans scrupule
En plein cœur d’un scandale de corruption planétaire, la Fédération internationale de football association (FIFA) a élu celui qui pilotera le cinquième mandat. Sepp Blatter, actuel président de la FIFA, s’est présenté à nouveau comme candidat. Son adversaire est le Prince Ali de Jordanie, un de ses vice-présidents. Les 209 fédérations de la FIFA ont une voix chacune. Si l’UEFA (l’Europe) et les États-Unis s’opposent à une réélection de Blatter, l’Afrique et la Russie supportent l’homme de 79 ans, malgré les accusations qui lui sont adressées. En ce qui me concerne, je me demande comment Blatter peut se décharger et se déresponsabiliser d’un si grand scandale après autant d’années à la tête de la FIFA. 

Il ne s’agit pas d’affirmer s’il est coupable ou pas ou s’il est responsable ou pas de toute cette corruption. Il s’agit de comprendre comment un homme à la tête de la plus importante fédération sportive au monde, depuis 1998, n’a pas pu mettre en œuvre un système de gouvernance permettant la transparence et garantissant son intégrité. 

Sans aucune gêne, ni même un sentiment de honte, le dirigeant suisse a osé se présenter devant les membres de la FIFA, en les regardant droit dans les yeux, pour annoncer que cette institution devait être réformée, et ce, alors qu’il en est à son quatrième mandat. De qui se moque-t-il? Ce présumé président n’a aucune légitimité… 

La suite à lire dans le prochain numéro du magazine Les Afriques n°325 à paraître le 4 juin 2015 
Vendredi 29 Mai 2015
Dakaractu




1.Posté par Mamadou Ba le 30/05/2015 13:21
UNE VRAIE INSULTE POUR LE MONDE DU FOOT !!! ON NE PEUT ETRE PLUS COMPETENT QUE LE MONDE ENTIER TOUT DE MEME JUSQU'A BENEFICIER D'UN 5EME MANDAT ? N'IMPORTE QUOI ! D'AILLEURS UN EUROPEEN AUSSI AVIDE DE POUVOIR COMME BLATTER,CA NE COURT VRAIMENT PAS LES RUES ! MAIS QU'EST CE QU'ON VEUT,DANS TOUTES LES RACES IL Y A DES BREBIS GALEUSES...



Dans la même rubrique :