Bitumage axe Pire/Méouane : La colère des populations de Méouane


Bitumage axe Pire/Méouane : La colère des populations de Méouane
Les populations de Méouane, commune située dans le département de Tivaouane, ont bruyamment exprimé leur colère dans la rue. C’est pour réclamer le bitumage de l’axe Pire-Méouane qui est, selon leur porte-parole Ndiassé Diop, dans un état de dégradation indescriptible. De l’avis de Ndiassé Diop la piste latéritique, la seule dont bénéficie la commune est âgée de 62 ans et n’apporte que désastre, calvaire et misère totale aux populations. Selon lui, évacuer un malade est devenu un chemin de croix à Méouane et certains perdent même la vie en cours de route, à cause d’une piste impraticable. Et ce spectacle, se désole Ndiassé Diop, ne rime pas du tout avec les énormes potentialités de la commune de Méouane, qui est le grenier minier et énergétique avec la présence des Industries chimiques du Sénégal (Ics), la Grande Côte Opérations (Gco), etc. Selon Ndiassé Diop, la commune de Méouane, avec ses 92 villages et 52.000 âmes, était un arrondissement test lors de la mise en oeuvre de la réforme administrative et territoriale de 1972. Par conséquent, dit-il, Méouane ne mérite pas le sort qui lui est réservé. «Le bitumage de la route Pire-Méouane n’est plus une revendication sociale, mais une exigence économique. C’est pourquoi les populations l’exigent avant les prochaines élections. En tout cas toute la population est mobilisée, pour poser tous les actes qui puissent permettre de vaincre ce mal. Toute la population est unie comme un seul homme et si rien n’est fait, nous avons nos cartes d’identité et nos cartes d’électeur», souligne-t-il dans « l’As ».
Mercredi 16 Novembre 2016
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :