Birmingham : 4 Gambiens et 1 Sénégalais morts dans un accident de chantier


Birmingham : 4 Gambiens et 1 Sénégalais morts dans un accident de chantier
Cinq hommes ont été tués, et un autre blessé sur un site de recyclage de métaux à Nechells, près de Birmingham dans le centre de l'Angleterre. Bien que la police n'ait pas encore révélé les noms des hommes, les résidents locaux ont dit JollofNews qu'ils sont Muhammad Jagana, Bangally Tunkara, Almamo Jammeh et Saibou Sillah. Le ressortissant sénégalais, lui, était nommé Ousmane Diaby. Le blessé a lui été grièvement touché aux jambes mais ses jours ne sont pas en danger. Une importante structure en ciment s’est effondrée prenant au piège les victimes. « C’est évidemment un événement difficile pour tous ceux qui sont concernés, les employés de l’usine eux-mêmes et les services d’urgence. Le médecin a rapidement confirmé qu’on ne pouvait rien faire pour sauver les cinq personnes impliquées » a expliqué un des managers de l’entreprise John Woodhall.
Le responsable des autorités locales a indiqué qu’il était trop tôt pour déterminer avec exactitude les causes de l’accident. Il n’y a eu apparemment ni explosions ni incendie sur le site. « Concernant les personnes décédées, nous pensons qu’il s’agit de ressortissants étrangers », a précisé Mark Payne. « Nous nous occupons de chacune des cinq familles ». Un porte-parole West Midlands Ambulance Service a déclaré : « À l'arrivée, les ambulanciers ont constaté que le mur était effondré. Malheureusement, il n'y avait rien qui pouvait être fait pour sauver les cinq hommes qui avaient travaillé à côté de lui. Ils travaillaient à côté d'une grande structure en béton contenant du métal » quand il est effondré, a déclaré un des sapeurs-pompiers. « Une fois que la police aura terminé son examen initial de la scène, notre priorité absolue sera de veiller à ce que les corps de ceux qui ont perdu leur vie soient récupérés de la manière la plus rapide et sûre possible, et avec la plus grande dignité et respect. La scène est extrêmement difficile, impliquant un tonnage important de béton et de métal et une structure qui est encore instable. Nous avons un plan de redressement autoritaire en place et nous prévoyons que cette opération prendra plusieurs heures ». Pendant ce temps, le Premier ministre britannique David Cameron s'est dit « choqué » par la mort des cinq ouvriers. « Choqué d'entendre parler de la tragédie à Birmingham. Mes pensées vont aux familles des victimes », a-t-il tweeté.
Vendredi 8 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :