Birahime Seck sur la découverte de Pétrole et de Gaz au Sénégal : « Nous soupçonnons le président d'un délit d’initié »

Même s’il se réjouit de la découverte aux larges des côtes sénégalaises d’un énorme gisement de gaz et de pétrole, Birahime Seck reste tout de même très prudent et dubitatif. Pas parce qu’il n’est heureux que le Sénégal soit pays producteur de pétrole et de gaz, mais de la manière dont cette découverte a été faite et encore de la manière dont l’information a été livrée.


Birahime Seck sur la découverte de Pétrole et de Gaz au Sénégal : « Nous soupçonnons le président d'un délit d’initié »

«Il faut aussi qu’on s’arrête et qu’on fasse très attention », a-t-il déclaré en substance, non sans dire que toute cette agitation sur la découverte de pétrole et de gaz lui fait penser à des choses peu commodes quant au timing sur ladite découverte.
«Nous soupçonnons un délit d’initié du Président de la République »,  avance Birahime Seck qui rappelle que « la découverte du gaz a une parfaite relation avec l'affaire Petro Tim qui avait 90% et l'État 10%». Or explique-t-il, Pétro Tim géré par Aliou Sall (frère du Président de la République) avait cédé à Timis Corporation ses 90 % qui en retour donnera ses parts au géant américain, Cosmos Energy  60%. Et de poursuivre que ce géant américain injectera 200 milliards de francs CFA pour l’exploitation du pétrole au Sénégal. Et c’est Macky Sall lui-même qui a signé le décret qui a approuvé ce contrat…

Se faisant beaucoup plus précis dans ses explications, Birahime Seck rappelle que l’actuel Président de la République était cadre à Petrosen, avant d’être promu ministre de l’Énergie. Donc, argue-t-il, Macky Sall était au courant et en parfaite connaissance du cadastre pétrolier et gazier du Sénégal.

Revenant sur la découverte proprement dite de gaz, Birahime Seck croit savoir que l’exploitation de cette manne gazière doit obéir à un préalable. «Nous sommes heureux de la découverte du pétrole et du gaz, mais nous voulons d’abord des préalables comme la modification du code pétrolier de 1998 et le code minier de 2003 », prévient le membre du conseil d’administration du Forum Civil.

Dimanche 31 Janvier 2016
Dakar actu




1.Posté par toutyre le 01/02/2016 09:57
Vous aimez bien créer des problèmes ou soulevez des polémiques là ou il n'en faut pas , le jour ou la pays va bruler ce sera dommage pour vous ; faites une enquête documentée et si vous en avez la preuve les sénégalais mettrons la pression pour poursuivre son petit frère comme cela a été fait pour KW
De la part d'un compatriote qui vit à l'étranger depuis de plus de 20 ans :

2.Posté par Buur senegal le 01/02/2016 22:43
Monsieur Birahim Seck a parfaitement raison de soulever ce problème. Il y a trop de non-dits dans cette affaire.Personne n'ose en parler et s'il se trouve quelque honnête citoyen pour oser critiquer le pouvoir , rares sont les compatriotes qui le soutiennent.Je suis triste pour mon pays , mais je suis fier de cet homme et s'il reste encore quelque dignité à ceux qui , par leurs propos ,vunérabilisent la conscience citoyenne et les porteurs de voix des sans-voix , que donc ils daignent se taire et souffrir en silence , encore qu'il est plus facile de souffrir l'enfer sénégalais à l'étranger.Ibrahim Seck n'a pas choisi comme plusieurs, de fuir son pays.Il est resté avec moi.Et ne serait-ce que pour celà , il mérite tout mon respect et toute ma reconnaissance.Puissions-nous ,plutôt que de lui jeter la pierre , saluer l'Homo senegalensis en puissance .

3.Posté par diop le 02/02/2016 14:12
Bravo Sénégal d'avoir découverte du gaz et pétrole je suis content s'attend mon pays à cet richesse bonne chance mon pays natal



Dans la même rubrique :
Bétenty, l'abattue

Bétenty, l'abattue - 27/04/2017